Chiffre d’affaires en recul pour Ipsos au premier trimestre

Le groupe Ipsos a publié jeudi un chiffre d'affaires en baisse de 5,9% sur le premier trimestre, à 367 millions d'euros, qu'il explique par des changes défavorables. À taux de change constant, le groupe annonce une croissance de 2% de ses ventes, qui concerne la totalité de ses zones de présence géographiques, à l'exception du continent américain. Il s'agit d'une croissance organique plus faible que sur le deuxième semestre 2016, marqué par une différence entre les dates de signature et de facturation des contrats. Dans le détail, la totalité des métiers d'Ipsos sont en recul en données publiées, mais en progression en croissance organique. L'activité des études marketing, principale pourvoyeuse des ventes du groupe, recule ainsi de 6,5%, à 195 millions d'euros, mais reste en progression de 1% à changes constants. La meilleure performance est réalisée par les études d'opinion et recherche sociale, en repli de 2,5% à 43,6 millions d'euros, mais avec une croissance organique de 6,5%. Par région, l'Asie-Pacifique voit son chiffre d'affaires reculer de 2,6% (+7% à taux de change constant) alors que l'Europe-Moyen Orient-Afrique se replie de 0,4% (+3%). Au titre des perspectives, Ipsos anticipe pour cette année une "croissance limitée entre 2% et 3%" mais plus "substantielle" en 2019 ainsi qu'une légère progression de la marge opérationnelle, avant une accélération à moyen terme.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par