Franck Merveille (Sub) "les marques ne crient pas partout ce qu'elles font de bien"

Franck Merveille, général manager de l’agence de design SUB

Résilience nationale ... Nous sommes dans la troisième semaine de confinement. CB News, comme vous, a intégré une certaine forme d'endurance. Nous continuons notre série débutée mardi 17 mars, avec, aujourd'hui, le témoignage de Franck Merveille, général manager de l’agence de design pack Sub.

1) Comment allez-vous à l'agence ?

Franck Merveille : nous allons tous bien pour le moment. Et c'est le principal. Notre équipe informatique a fait un travail extraordinaire pendant le week-end avant le confinement en livrant le matériel au domicile de nos collaborateurs ce qui nous a permis de mettre l'intégralité de l'équipe en télétravail, et donc en sécurité, dès le lundi 9 mars à midi. Depuis, les équipes m'ont littéralement bluffé par leur implication, leur capacité d'adaptation et par l'énergie qu'elles ont déployée pour s'assurer que l'activité de l'agence perdure, que nos clients continuent à avoir le service de qualité qu'il méritent et que les projets avancent. Nous ne pourrons jamais les remercier suffisamment.

2) Avez-vous une bonne nouvelle à partager ? De la part d'un de vos clients par exemple ?

Franck Merveille : nous mesurons tous les jours la chance que nous avons de travailler principalement pour le secteur de l'agro-alimentaire. Nos clients sont tous très actifs et surtout, l'importance de leur rôle essentiel en cette période inédite ne donne que plus de sens à leur travail et au nôtre. Ils nourrissent la France et les Français et je veux croire, qu'à notre petite échelle, nous les y aidons également. Mais nous ne sous-estimons pas l'impact que cette crise puisse avoir dans les prochaines semaines sur l'activité. 

3) Déboussolées, les marques recommencent à prendre la parole : qu'avez vous noté de particulièrement créatif ? Chez vous à l'agence et ailleurs

Franck Merveille : je ne sais pas si la tendance actuelle est réaliser des communications créatives. Elle est plutôt axées sur des communications qui sont utiles et qui ont du sens. Nos sommes très fiers des marques que nous accompagnons qui, non seulement continuent leur activité tout en protégeant au maximum leurs collaborateurs mais en plus multiplient les "bonnes" actions sans forcément le crier partout. Je pense notamment à Andros qui distribue des repas aux chauffeurs routiers, privés de restaurant, ou des produits aux professionnels de santé. Nous avons toujours prôné que les marques devaient s'engager et être utiles pour avoir un sens. C'est encore plus vrai aujourd'hui. Nous réfléchissons ensemble aussi à "l'après" bien-entendu...mais ces projets sont encore confidentiels !

4) Si vous deviez expliquer en une phrase cette situation à un martien dans quelques années, ce serait ….

Franck Merveille : notre humanité se révèle surtout en période de crise...malheureusement.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par