Quentin Bordage (Brand and Celebrities/Kolsquare) : "#OffronsNotreInfluence a mobilisé plus de 600 influenceurs et plus de 100 organisations"

bordage

Et encore une. Semaine de confinement qui s'ouvre. Pas vraiment semblable aux autres en réalité. Les nouvelles habitudes sont prises pour la plupart. Ce qui demeure, ce sont les entretiens matinaux de CB News. Aujourd'hui, Quentin Bordage, fondateur et CEO de Brand and Celebrities/Kolsquare.

1) Comment réussissez-vous à mobiliser vos influenceurs ? Vos clients ?

Quentin Bordage : dès le 15 mars, nous avons compris que la crise serait violente et durable, mais que Kolsquare avait le pouvoir de changer les choses en mobilisant son écosystème. A travers leurs communautés, nos influenceurs peuvent mener des actions concrètes pour lutter face au Covid19. Nos utilisateurs quand à eux peuvent activer les influenceurs les plus adaptés à leurs problématiques pour contrer l’épidémie. Nous avons donc immédiatement décidé de lancer le mouvement #OffronsNotreInfluence. Un accès gratuit à la technologie Kolsquare pour tous les gouvernements Français et étrangers, institutions et secteurs publics, associations et fondations, entreprises d’utilité publique, entreprises de la MedTech,... et une mobilisation d’influenceurs volontaires pour porter gratuitement les messages de bonnes pratiques et d’appels au soutien d’initiatives sur les réseaux sociaux. Notre solution d’influence marketing permet d’accéder à +1.5M de Key Opinion Leaders, les fameux K.O.L, sur les 5 principaux réseaux sociaux occidentaux que sont Facebook, Instagram, Youtube, Twitter, et Tik Tok. Cette initiative permet actuellement à près d’une centaine d’organisations de mieux utiliser les réseaux sociaux pour cibler efficacement le grand public et spécifiquement les 12-35 ans, pour diffuser des informations de bonnes pratiques (numéros vert, quand appeler le 15,...), relayer les messages de prévention (gestes barrière,...) et d’accès à la consultation. Au delà de cette démarche solidaire nécessaire et utile, nous avons également lancé plusieurs initiatives de mobilisation de nos clients et K.O.L qui sont plus que jamais actifs pendant cette période. Par exemple des webinars destinés à nos clients marques et agences afin de les conseiller au mieux pendant la tempête : “L’Influence Marketing, levier d’engagement en période de crise”, “L’Influence Marketing pour les néophytes”, “The 2020 Influencer marketing European Landscape”,... Mais aussi des webinars destinés à nos K.O.L qui souhaitent se professionnaliser et pour qui nous avons lancé la “Kolsquare Academy”. Enfin, nous sommes particulièrement mobilisés au quotidien auprès de nos clients et profitons de cette période pour renforcer notre proximité avec eux en organisant des “Cafés/croissants” en visioconférence.

2) Et vos audiences ? Avez-vous mené des études adhoc pour avoir le pouls des attentes ?

Quentin Bordage : notre cellule de veille interne, mise en place depuis le 15 mars, recense quotidiennement les informations marchés et remontées de nos clients afin que nous soyons en mesure de prendre les meilleures orientations à chaque instant. Pour mieux comprendre les besoins et problématiques actuelles des acteurs de l’influence marketing, nous avons également lancé plusieurs sondages quantitatifs ainsi que des entretiens qualitatifs auprès d’une centaine de marques et d’agences. Enfin, nous avons adapté la technologie Kolsquare pour créer un outil d’analyse en temps réel des contenus liés au Covid19 postés par les K.O.L dans le monde, ce qui nous donne une excellente vision des tendances et pratiques.

3) Qu'avez-vous noté de complètement inattendu dans l'influence marketing depuis mi-mars ?

Quentin Bordage :  certaines marques comme Coca-Cola ont décidé de couper totalement leurs budgets communications. Un choix étonnant et inattendu pour un annonceur de cette dimension, à un moment où toute l’attention est concentrée sur les médias. D’autres ont, au contraire, décidé de continuer à communiquer, notamment en profitant de la force de prescription des influenceurs pour réaliser des campagnes d’influence inspirantes et authentiques, plus orientées vers la marques et ses valeurs que vers les produits en eux même. Dans l’ensemble nous avons constaté un paradoxe intéressant : 75% des annonceurs considèrent l’influence marketing comme la meilleure alternative de communication pendant la crise, mais seuls 40% ont mené où ont déjà planifié des campagnes pendant cette période. De gros annonceurs internationaux ont tout de même continué à nous solliciter régulièrement pour communiquer pendant cette période et pour préparer l’après confinement, confirmant leur leadership de ces dernières années sur le marché de l’influence marketing et leur capacité à affronter des perturbations de ce type. J’ai beaucoup aimé la campagne G-Star Raw qui a décidé d’organiser un défilé de mode 100% digital aux côtés de 25 mannequins et influenceurs de 10 pays différents. Ou encore de Dakine, la marque de sport extrême qui nous prouve qu’il est possible d’entretenir notre forme depuis chez nous grâce à sa campagne “This is Mind Surfing” avec Brendan Howey, Louif Paradis ou encore Johanne Defay. Ou même d’Yves Saint Laurent Beauty qui a réalisé une collaboration avec l’Instragrammeuse Ludivine pour proposer des tutos make-up sur Instagram et occuper les internautes en cette période particulière. Côté K.O.L j’ai été très agréablement surpris de constater l’énorme mobilisation contre le Covid19, souvent spontanée, prouvant, plus que jamais, toute l’importance de leur rôle en tant que prescripteurs et tiers de confiance pour des millions d’internautes. Et j’ai enfin trouvé inattendue la réaction très responsable de nombreux K.O.L qui ont souhaité suspendre ou annuler certaines de leurs collaborations en cours, ou qui ont refusé de nouvelles sollicitations rémunérées, les jugeants inopportunes. C’est pour moi un signe de la maturité grandissante du marché.

4) Avez-vous quelques "bonnes" nouvelles à partager ?

Quentin Bordage : 100% de nos collaborateurs sont en bonne santé, et le télétravail n’a eu aucun impact pour nous, ni sur la dynamique d’équipe, ni sur la continuité de service pour nos utilisateurs dont on a réussi à se rapprocher encore plus malgré la distance... c’est déjà un énorme motif de satisfaction. Notre mouvement #OffronsNotreInfluence a quant à lui déjà mobilisé plus de 600 influenceurs volontaires, et plus de 100 organisations à travers le monde ont déjà pu bénéficier gratuitement de la puissance de notre outil pour soutenir leurs communications et initiatives. Les innombrables messages de soutien que nous avons reçu valorisent notre implication des dernières semaines et notre envie d’aller encore plus loin. Cette crise a donné encore plus de sens à notre quotidien et c’est une excellente nouvelle ! Et surtout je crois, comme beaucoup, que cette crise va nous aider - ou nous forcer - à nous recentrer enfin sur l’essentiel : les personnes qui nous entourent, à la maison, au travail ou dans notre quotidien, mais aussi la nature, la responsabilité et l’engagement, le sens que l’on donne à nos actions, … et ce qui est génial est que l’influence n’a jamais eu autant de sens, autant d’importance. Elle n’a jamais été aussi utile, créative et inspirante. On ne peut actuellement que constater la puissance médiatique et le bénéfice apportés par les influenceurs. Qui s’éloignent enfin des clichés que leurs détracteurs ont bien voulu leur donner ces dernières années. C’est plutôt une bonne nouvelle.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par