Serge Le Clerc de Bussy et Fabien Sanz (Bronson) "par Instagram, nous recevons des demandes de collaborations de nouvelles marques"

Serge Le Clerc de Bussy et Fabien Sanz - Bronson

Résilience nationale ... Nous sommes dans la troisième semaine de confinement. CB News, comme vous, a intégré une certaine forme d'endurance. Nous continuons notre série, débutée mardi 17 mars, avec Serge Le Clerc de Bussy et Fabien Sanz, tous deux cofondateurs de l'agence de design Bronson.

1) Comment allez-vous à l'agence ?

Serge Le Clerc de Bussy et Fabien Sanz : nous avons installé tous nos collaborateurs en télétravail dès le 16 mars et jusqu’ici tout va bien. Leur sécurité était primordiale et nous n’avons pas hésité une seconde. D’autant plus que nous étions déjà habitués, dans une moindre mesure, à ce type de fonctionnement avec certains de nos collaborateurs qui habitent en province, avec certains de nos clients également basés en Chine. Nous utilisons des outils collaboratifs qui facilitent les échanges et suivis de projets (WeChat, Teams, Hangout & House Party). En ce qui concerne le moral des troupes, Valentine notre Brand Ambassador, a plus que jamais le rôle d’animatrice, fédératrice. Ses défis lancés trois fois par semaine aux équipes en mode collaboratif ont un succès fou !

2) Avez-vous une bonne nouvelle à partager ? De la part d'un de vos clients par exemple ?

Serge Le Clerc de Bussy et Fabien Sanz : dans notre domaine - branding et packaging design - nous travaillons pour les futurs lancements de marques et de produits avec une anticipation de 6 à 18 mois. La bonne nouvelle pour notre agence et notre secteur est que nos interlocuteurs - chefs de produits et directions marketing - peuvent, comme nous, travailler à distance et penser les futurs projets de lancements actuellement. Sur le principe, il n’y a donc pas de raison que l’activité baisse fortement. Mais il faut rester très prudents car l’effet psychologique de cette crise est particulièrement puissant. Particularité du moment, Instagram, qui est notre principale vitrine, est plus consultée ces derniers temps et nous recevons des demandes de collaborations de nouvelles marques qui souhaitent travailler avec nous.

3) Déboussolées, les marques recommencent à prendre la parole : qu'avez vous noté de particulièrement créatif ? Chez vous à l'agence et ailleurs...

Serge Le Clerc de Bussy et Fabien Sanz pas de prise de parole en particulier, mais des actes remarquables. Nous sommes au cœur du processus de création des nouveaux produits et deux de nos clients ont actuellement des initiatives que nous avons pu accompagner gracieusement : l’un s’est mis à produire du gel hydro-alcoolique et avait besoin d’une étiquette que nous avons réalisée, l’autre a mis à disposition ses bouteilles en plastique petit format pour servir de contenant. Un geste collectif, humaniste et porteur d'espoir dans cet période particulièrement compliquée. Nous sommes fiers de collaborer avec des entreprises qui s’engagent.

4) Si vous deviez expliquer en une phrase cette situation à un martien dans quelques années, ce serait ….

Serge Le Clerc de Bussy et Fabien Sanz : en 2020, nous avons vécu une guerre mondiale … contre un ennemi invisible. Le monde a remis les compteurs à zéro. Cette pandémie nous a rappelé que notre condition humaine est fragile. Une petite partie d’un tout qui nous dépasse et aussi que nous étions des êtres profondément sociaux et inséparables les uns des autres.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par