Stéphanie Dufour (The Links) "notre capacité à récupérer, et non à endurer, est fondamentale"

links

Résilience nationale ... Nous sommes dans la troisième semaine de confinement. CB News, comme vous, a intégré une certaine forme d'endurance. Nous continuons notre série, débutée mardi 17 mars, avec aujourd'hui, le témoignage de Stéphanie Dufour, directeur de l'agence The Links.

1) Comment allez-vous à l'agence ?

Stéphanie Dufour : toute l’équipe va bien, merci ! Peut-être davantage préservée en raison de notre double implantation à Nantes et à Paris, connectée en télétravail depuis la première heure et soudée comme jamais pour veiller sur chacun et réinventer les liens entre nous, avec nos clients et nos partenaires. Après les premières semaines, très agitées, la question de la durée est essentielle et celle de notre capacité à récupérer, et non à endurer les difficultés, est fondamentale. Nous maintenons donc nos rituels à distance, comme notre apéro du jeudi soir en recréant notre bistro du coin de la rue sur Slack. Passer tous ensemble cette période difficile est notre priorité numéro un. Nous n’avons jamais aussi bien porté notre nom !

2) Avez-vous une bonne nouvelle à partager ? De la part d'un de vos clients par exemple ?

Stéphanie Dufour : les premiers jours ont été consacrés à la réorganisation vitale des activités de nos clients et au report des campagnes plus qu’à l’annulation. Cette semaine nous constatons une sortie de la sidération et un début de reprise d'activité. Des projets arrêtés se débloquent et des questions plus stratégiques émergent car plus rien ne sera plus jamais comme avant... A l’agence, depuis trois ans, nous ambitionnons de construire et d’accompagner des marques utiles à leurs clients et à la société tout en étant vivantes, capables de s’adapter au monde qui les entoure. La "bonne nouvelle", si on peut dire ça comme ça, c’est que le contexte inédit nous donne une chance unique de nous réinterroger en profondeur. Nous, les marques et nous, les agences. Les dirigeants sont plus disponibles et plus disposés que jamais pour réfléchir à ces questions stratégiques. Le temps est venu de penser « l’après ». Ça tombe bien, « l’avant » ne fait plus vraiment envie... Et à l’agence ça fait déjà quelques mois que nous réfléchissons à « l’après », au renouveau de la pratique de notre métier pour que la communication ne soit plus considérée comme une partie du problème mais comme un des éléments clés de la solution.

3) Déboussolées, les marques recommencent à prendre la parole : qu'avez-vous noté de particulièrement créatif ? Chez vous à l'agence et ailleurs

Stéphanie Dufour : oui, les marques reprennent la parole progressivement avec beaucoup d’humilité, en privilégiant les discours de preuves et de proximité, en mettant en avant des initiatives ou des solutions vraiment utiles. Parce que la question à court terme est bien celle du ton juste et des contenus appropriés pour s’adresser à tous les publics, internes et externes, dans cette période complexe. C’est le cas de ces PME qui font savoir leur action, et se mettent au service de l’intérêt général en produisant des masques ou du gel hydro alcoolique ; ou encore de ces marques qui ont choisi d’offrir leurs contenus ; c’est aussi le cas de Système U qui illustre sa promesse de « commerçants autrement » en aidant les producteurs locaux à écouler leurs stocks ; et c’est encore le cas d’Ikea, bien placée pour valoriser notre intérieur, notre lieu de confinement, qui partage un message positif et nous pousse à nous réinventer dans notre intérieur. Gageons que cette suspension du temps soit mise au service de l'introspection, de la réflexion, du lâcher prise nécessaire à la performance des idées.

4) Si vous deviez expliquer cette situation à un martien dans quelques années, ce serait ....

Stéphanie Dufour : en l’an 2020, nous étions en quarantaine, en guerre contre un ennemi invisible : le COVID-19. S’en est suivi un grand mouvement de transformation de l’économie, de la politique et des modes de gouvernance pour redéfinir le sens que l’on voulait donner à notre manière de vivre ensemble sur cette terre. En prenant soin du vivant, de nous, de la nature et des générations futures, nous avons fait le choix de la vie humaine, avant tout !

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par