La Havas Gallery s'installe à Arles

Havas Paris présente «Photo-Roman» lors des Rencontres Photographiques d’Arles.Une exposition qui mêle littérature et photographies.

Ouverte gratuitement au public du 4 au 10 juillet prochain, la Havas Gallery s’installe à Arles pour la deuxième année consécutive. 150 photographes d’horizons divers sont conviés à cette carte blanche. Itinérante, l’exposition s’installera en novembre au moment de Paris Photo, dans l’espace dédié à la Puteaux.  « Havas Paris est un prescripteur et un acheteur d’art important sur le marché des images que ce soit pour la publicité, l’édition ou le digital. » explique Thierry Grouleaud, directeur général adjoint de l’agence Havas Paris et responsable de la production. « Que ce soit lors de temps forts symboliques comme Arles ou Puteaux ou dans son travail au quotidien, l’agence a pour ambition de valoriser les talents et d’animer cette communauté au-delà des clivages. » Des talents confirmés, comme Les Guzman, Thierry Rajic, Jérôme Bonnet, Fulvio Bonavia, Luc Valigny, Anoush Abrar, Ronan Guillou…. mais aussi de plus jeunes tels Théo Gosselin, Paul Rousteau, Julien+Adrien, Akatre, Laura Bonnefous… ont ainsi imagé des textes de Charles Bukowski, Murakami, Charles Baudelaire, André Breton, Jean-Patrick  Manchette, Jean Echenoz, Bret Easton Ellis, Georges Perec… Au total une quarantaine d’extraits de romans, de poésie ou d’essais a trouvé son image pour constituer « Photo Roman ». « Dans bien des romans, les auteurs se sont livrés à des descriptions de photos dont on peut penser qu'elles n'ont existé que dans leur imagination. Nous avons demandé aux photographes de leur donner vie, car s''il est vrai qu'une photo vaut mille mots, parfois quelques mots valent une photo ” explique Christophe Coffre, directeur de la création de l’agence à l’origine de l’idée créative.

Installée au centre d’Arles dans une remise réhabilitée, la galerie se présentera cette fois comme un cabinet de curiosité digital. Il abritera cette année quelques 200 images fixes (tirages photographiques) mais aussi animées sur écrans numériques. L’exposition apportera une troisième dimension expérientielle puisque les textes seront lus par les acteurs Edouard Baer et Olivia Bonamy.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par