Kingkom crée un label contre le dark social

L’agence Kingcom annonce  la création du label #NoFakeInfluencer. Son objectif est de "rendre lisible l’authenticité des communautés des influenceurs et l’engagement des marques au service de la performance". Une posture inédite en marketing d’influence qui réunit agences, annonceurs et influenceurs. En effet, elle a été rejoint dans son projet par des marques comme celles du groupe Seb ou de Marque Repère de E.Leclerc ainsi que par des influenceurs et agents d’influenceurs comme Sophie Benarab de Made in Co et par les influenceurs euxmêmes comme Coralie Lebreton du blog "Elles en parlent", Diane Perreau, ou encore "Lily Loves Fashion". "Avec un ROI de 6,5$ pour 1$ dépensé, l’impact du marketing d’influence sur le drive-to-business et la brand equity est aujourd’hui démontré. Et nous avons décidé d’apporter des garanties à nos clients car la législation ne permet pas à date d’enrayer significativement le fléau du dark social. Alors, marques et influenceurs ont choisi de faire alliance sous notre égide pour rétablir la confiance et protéger les droits et intérêts de leurs communautés et de leurs consommateurs" résument Isabelle Wolf et Pascale Azria, dirigeantes de l’agence Kingcom. Ce label permet aux marques de sécuriser leurs investissements et d’être assurées de la performance des dispositifs et aux influenceurs le moyen de certifier leurs statistiques. C'est l'agence qui croise data et intelligence humaine (!) pour authentifier les statistiques des influenceurs en 10 critères d’authenticité combinées avec du screening humain (une méthode de filtrage et de ranking en fonction des activités des influenceurs et de leurs comptes). Pour obtenir ce label, et garantir que vous n'êtes pas un fake, c'est ici.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par