Mathieu Morgensztern (WPP) : La France sera un terrain d’action actif de la politique du groupe contre le racisme

Mathieu Morgensztern, Country Manager, WPP France

Le Country Manager de WPP France revient pour CB News sur les annonces du groupe en matière de lutte contre le racisme et la discrimination.

CB News : WPP a annoncé prendre des mesures pour lutter contre le racisme et investir dans les talents de la communauté noire, quelle va être la traduction de ces mesures en France ?

Mathieu Morgensztern :  WPP a en effet réaffirmé son rôle actif dans la lutte contre le racisme dont programme est extrêmement concret. Il ne s’agit pas déclaration mais d’un ensemble d’actions tangibles visibles sur wpp.com. En premier lieu, le soutien de « Call For Change », la lettre ouverte signée par plus de 1 200 professionnels de couleur. De par la nature internationale du groupe elles s’appliquent partout, en respectant les cadres réglementaires et législatifs de chaque pays ainsi que sa culture. En France cela se traduira par la mise en place d’une politique de recrutement et de rétention des talents spécifique orientée sur la formation. Et également par plus de mise en avant des talents issus de la diversité. La discrimination, consciente ou inconsciente, doit être activement combattue. Nous le faisons par la sensibilisation et la formation de nos équipes. Elle n’est acceptable, ni en interne, ni en externe dans les relations clients ou partenaires. Nous avons également voulu sensibiliser nos équipes sur la discrimination. La semaine dernière, WPP a lancé sa formation en ligne obligatoire "How We Behave" qui sera disponible pour nos collaborateurs en français dans les prochains jours. Elle vient compléter la formation sur les préjugés inconscients que nous dispensons actuellement par l’intermédiaire de notre équipe Culture mondiale, dirigée par Judy Jackson. Nous avons également mis en place une "Safe Room" : un lieu virtuel de discussions, d’échanges et de questions sur tous les sujets liés au racisme et à la discrimination.  Enfin, un investissement de 30 millions de dollars sur les 3 prochaines années est mis en œuvre pour soutenir de manière des actions concrètes des programmes de lutte contre le racisme, des initiatives internes ou encore des actions « pro bono » pour des organismes. La France sera un terrain d’action actif de la mise en œuvre de cela.

CB News : De manière générale, quels sont les engagements des agences françaises du groupe dans les combats contre les injustices sociales et sociétales ?

Mathieu Morgensztern : Depuis longtemps WPP a édicté un code de conduite très clair concernant les discriminations raciales, sexistes, avec à la clé un numéro de téléphone gratuit et anonymes pour s’exprimer « Right to Speak » permettant à nos collaborateurs, partenaires et fournisseurs de faire part de leurs préoccupations en toute confidentialité. Aujourd’hui nous allons donner encore plus de visibilité à cela avec une communication interne plus large et récurrente. Aucune tolérance n’est et ne sera acceptée.

CB News : Le groupe et ses agences encouragent-ils les clients à les suivre dans ces initiatives ?

Mathieu Morgensztern :  Nos clients sont pour la plupart autant engagé que nous sur ces sujets. D’ailleurs très souvent dans les appels d’offres cette partie prend de plus en plus de poids, et c’est un très bon signe. Mark Read a échangé sur ce sujet avec nos clients pour évoquer ce que nous pouvions faire ensemble. Sa proposition a reçu un accueil extrêmement favorable.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par