Nouvelle vague et nouveau site pour Sea to sea

sea to sea

Nouvelle vague pour Sea to sea, l’agence de communication spécialisée dans le maritime, qui fête cette année, ses 12 ans d'existence. L'agence, dirigée par sa fondatrice, Stéphanie Roos Faujour et basée à Concarneau depuis 2014, en Bretagne, repense en effet son image et sa stratégie autour d'une nouvelle identité visuelle, un nouveau site internet (seatosea.fr) et la mise en avant de nouvelles compétences au sein de ses équipes. L'objectif étant de moderniser sa charte graphique et de faire évoluer son image pour être davantage en phase avec ses valeurs (développement durable etc) et ses offres clients.  Une nouvelle vague donc, qui débute avec le recrutement d’une nouvelle collaboratrice,  Gwenn  Gadiollet, 29 ans, qui a rejoint l’entreprise en janvier en tant que community manager et consultante RP et e-RP, juste après Sinda Gouret, graphiste et webdesigner, l'an dernier.

Côté logo, le moulin à vent en origami est conservée en revanche, la baseline change et devient « l’agence cousue mer ». Quant au site, détaille un communiqué, son design a été pensé pour être full-responsive et a été développé par son partenaire, Azimut, créateur de solutions numériques. Enfin, ses prestations deviennent plus identifiables par les internautes au travers d'un contenu expert d’actualités maritimes, d'un agenda des principaux événements du secteur, de conseils divers et par l'ajout d'un flux Instagram pour solliciter les internautes à partager leur quotidien les pieds dans l'eau. L’agence se dote aussi d'une  newsletter « Maritimité »,  diffusée chaque mois à 2 800 abonnés. En ce qui concerne ses compétences, ses équipes deviennent plus flexibles, proposant désormais aux clients du  conseil stratégique, des relations presse, de la création graphique et de l’animation des réseaux sociaux.  C'est sans oublier sa présence accrue sur des salons professionnels pour nouer des partenariats et pour se lancer dans de nouveaux marchés (Euromaritime à Marseille, par exemple).

 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par