Proches mise sur l’intelligence collective

Quatre mois après le lancement de son offre Nudge, Proches crée son laboratoire d’idées grâce auquel l'agence "entend offrir une place prépondérante à ses réflexions au service de ses clients, et plus largement au débat d’idées". Dès la création de son agence il y a trois ans, Pierre-Yves Frelaux a souhaité faire de Proches un incubateur d’idées, "pour faire de l’influence, il faut être en mesure de participer aux débats d’idées et de nourrir une intelligence collective. C’est aussi l’évolution et l’hybridation des métiers d’influence qu’incarne aujourd’hui notre Lab ». Chaque semaine, les consultants de l’agence interrogent ainsi l’actualité, décryptent les tendances de fonds et analysent leurs enjeux. Aux côtés de tribunes d’opinion et de sa newsletter bimensuelle, le Lab développe ses propres études qualitatives autour de sujets qui font couler de l’encre – ou pas suffisamment : après s’être penchée sur les directeurs de communication au sein des entreprises en 2016, l’agence s’intéresse cette année à la place des femmes au sein des sphères d’influence (étude en cours) et à l’évolution du rôle des représentants d’intérêt. Les résultats de cette dernière étude menée auprès d’experts et en partenariat avec l’ARPP (Association des Responsables de Relations avec les Pouvoirs publics) seront dévoilés courant octobre. On y trouvera aussi des outils pédagogiques comme des « trombinoscopes » de l’Assemblée nationale et du gouvernement ou encore de l’offre nudge. Au cœur de l’actualité, l’économie comportementale (le prix Nobel d'économie vient d'être attribué à Richard Thalar, l'un de ses théoriciens) est, selon le directeur général de l’agence Jonathan Bros, « une composante essentielle pour la réussite des stratégies de conduite du changement ».

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par