Stéphane Amis et Serge Biscard (Valtech) : « La transformation devra s’opérer après la crise »

Stéphane Amis et Serge Biscard (Valtech)

Troisième semaine de confinement... CB News, comme vous, poursuit avec une certaine forme d'endurance, sa  série débutée mardi 17 mars, avec aujourd'hui l'interview de Stéphane Amis et Serge Biscard, tous deux à la tête de l’agence Valtech.

1) Comment allez-vous, après quinze jours de ce confinement ? Et Valtech ?

Comme la plupart des Français dans cette situation totalement inédite, un peu désemparés au début et ensuite dans une adaptation totale qui nous surprend nous-mêmes. Chez Valtech, nous avons déployé beaucoup de moments de communication pour nos collaborateurs et nos clients pour avancer le plus sereinement possible dans ce contexte anxiogène mondial.

Le travail à distance et les modes de collaborations remote font partie de la culture chez Valtech car nous avons des équipes multi-pays transversales sur de nombreux projets donc le passage au télétravail a été extrêmement fluide. Le fait que ce soit ici en confinement sur une période qui dure est un autre challenge et nous créons autant de moments nécessaires par équipes ou avec toute l’agence sur teams pour partager, écouter et échanger et aussi avoir des moments de respiration et distractions sur notre workplace interne. Nous avons également une réelle relation de partenariat avec nos clients qui se comportent de manière exemplaire à nos côtés. Si certains projets sont momentanément ralentis, nous travaillons ensemble sur la sortie de crise.

2) Avez-vous une bonne nouvelle à partager ? De la part d'un de vos clients par exemple ?

Oui clairement, dès le démarrage de la crise, nous avons reçu un mail de l’un de nos grands clients (un horloger de taille mondiale basé en Suisse) qui nous disait qu’ils nous régleraient l’ensemble de nos factures en temps et en heure et qu’ils ne couperaient aucun de leur budget, nous demandant de mobiliser nos équipes moins occupées dans la période pour réfléchir à l’avenir, à des sujets de fond, ce qui est franchement très élégant.

3) Est-ce une période plus propice à la transformation business des entreprises ?

C’est une période qui met en lumière effectivement les différents degrés de maturité de transformation business des entreprises de façon très brutale pour certaines. La transformation devra s’opérer après la crise avec ses enseignements pour qu’elle puisse être acceptée et adoptée.

4) Si vous deviez expliquer en une phrase cette situation à un martien dans quelques années, ce serait ?

Le moment où chaque homme s’est rendu compte que son destin était lié aux autres.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par