Valérie Salomon (CMI Media) : « préserver la relation de confiance avec les lecteurs, annonceurs et agences »

salomon

Résilience nationale ... Nous sommes dans la troisième semaine de confinement. CB News, comme vous, a intégré une certaine forme d'endurance. Nous continuons notre série débutée mardi 17 mars. Saison 3 avec le témoignage de Valérie Salomon, présidente de la régie CMI Media.

Le confinement s'est généralisé ...Comment faîtes-vous face à la régie ?

Nous avions il y a quelques semaines mis en place une cellule « Prévention et Opération » afin d’assurer un plan de continuité d’activité. Nous avons donc pu réagir très vite à l’annonce du confinement, avec comme priorité, la santé et la sécurité des salariés du groupe. Pendant cette période très difficile, nos équipes ont fait preuve d’une capacité d’adaptation remarquable pour assurer la continuité de l’activité de l’entreprise, en particulier nos services RH et IT qui ont déployé le télétravail en un temps record pour l’ensemble des 700 collaborateurs du groupe !  Je tiens à souligner la grande solidarité dont tous nos salariés ont fait preuve depuis le début de cette situation. En effet, malgré la distance, et grâce aux efforts collectifs, nous avons pu poursuivre notre mission qui est d’informer et de divertir nos publics. Chacun à son niveau garde quotidiennement le lien avec ses partenaires, ses clients, ses collègues. Nous gardons notre énergie pour nous adapter à cette situation inédite et préparer au mieux l’avenir.

Comment réagissent vos clients ? Quels sont vos principales préconisations pour les créations/dispositifs/travaux en cours ?

Évidemment nous devons faire face à des annulations, à des reports, mais nous répondons aussi à des nouveaux briefs de campagnes pour anticiper l’après confinement. Nos équipes commerciales sont en lien permanent avec nos annonceurs et leurs agences, pour les accompagner et les conseiller. En effet dans ce contexte, nous devons faire preuve de souplesse, de réactivité mais aussi de transparence sur notre actualité. Nos équipes digitales se sont fortement mobilisées pour produire quotidiennement des contenus spécifiques pour aider les français à traverser au mieux cette période. Ce lien est très important, en témoignent nos audiences digitales qui augmentent fortement tous les jours !

Concernant l'impact financier de cette crise inédite, en mesurez-vous les conséquences ?

Même s’il est trop tôt pour mesurer pleinement les conséquences, il y aura évidemment un fort impact financier sur l’économie et sur le secteur des médias et de la communication en particulier. Mais tant que nous ne connaissons pas le date de sortie de cette crise, il est difficile de faire un état précis. Malgré ces baisses d’investissements, nous continuons à maintenir la qualité et la périodicité de nos publications. En effet, nous devons préserver la relation de confiance et le lien fort que nous avons avec nos lecteurs, avec les annonceurs et avec les agences. Plus que jamais, nous devons être solidaires les uns avec les autres. Les principales instances de la profession se concertent régulièrement. Il est essentiel que tout notre secteur de la communication agisse avec responsabilité.

Comment pouvez-vous être "utile" à la société en ce moment ?

En cette période de confinement, CMI France a adapté ses contenus et ses formats et toutes les rédactions print et digitales sont mobilisées pour informer, éclairer et divertir les français. Quelques exemples d’initiatives, non exhaustives, récemment mises en place :

ELLE a sorti un numéro hommage aux femmes soignantes. Chaque semaine, 1 000 exemplaires seront distribués gracieusement dans les hôpitaux, pour les malades et les soignants, et ce pendant toute la durée du confinement.  Télé 7 Jours consacre sa prochaine Une au Dr Marina Carrère d’Encausse avec un entretien pour sensibiliser, informer, et poursuivre la prévention, en plus de soulever les questions psychologiques du confinement. Le magazine insère également dans ses pages chaque dernière version de l’attestation de déplacement dérogatoire, durant la période de confinement. Marianne, en plus du traitement éditorial régulier dans le magazine, a créé une newsletter spéciale « confinement » envoyée chaque soir.

Sur le digital, l’ensemble des contenus éditoriaux est adapté à la situation. Les équipes « social media » ont créé des pastilles #Jerestechezmoi ou #Jerestealamaison sur les comptes Instagram de nos marques afin que nos abonnés puissent y retrouver toutes les ressources utiles et des idées de divertissements pendant les jours à venir (cours de cuisine, de sport et de méditation en live, sélection littéraire, conseils déco…). Enfin, depuis quelques jours, nous mettons à disposition gracieusement une partie de nos espaces publicitaires print et digitaux pour soutenir les causes et les associations qui luttent chaque jour pour faire face à cette crise sanitaire inédite.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par