WPP affiche un revenu en baisse de 4,9% au 1er trimestre

wpp

Au premier trimestre, en pleine crise de Covid-19, le groupe britannique WPP affiche un revenu en baisse de 4,9% (-3,8% à données comparables), à 2,847 millions de Livres (3,258 millions €). Par régions, l’activité en Asie-Pacifique, Amérique latine, Afrique, Moyen-Orient et Europe de l’Est et Centrale chute de 9% (-6,2% à données comparables) alors que l’Europe de l’Ouest perd 5,3% (vs -4,4%), tout comme le Royaume Uni, à -4,7% (vs -2,1%) et l’Amérique du Nord en retrait sur la période de -1,6% (vs -2,3%). Dans son annonce, WPP rappelle que depuis le 31 mars dernier, il a pris un certain nombre de dispositions afin de contrer les conséquences financières de la situation sanitaire avec, notamment, le gel de nouvelles embauches, revoir ses dépenses avec les freelances, stopper les notes de frais liées aux voyages et autres dépenses hôtelières et reporter les augmentations de salaires prévues en 2020. Les membres du comité exécutif et du conseil d’administration du groupe ont pour leur part concédés une réduction de 20% de leurs salaires et avantages pour une période « initiale » de 3 mois. Une posture qui pourrait, selon les estimations de WPP, lui permettre d’économiser entre 700 et 800 millions de Livres en 2020. De même, une série de mesures nouvelles sont annoncées : 3000 de ses collaborateurs de haut niveau se sont engagés à renoncer de « 10 à 20% » de leur salaire, là aussi pour une période initiale de 3 mois. Il indique par ailleurs, sans en préciser ni les contours ni le nombre, qu’il a procédé à une réduction d’effectif. Enfin, côté perspectives, WPP retire pour l’heure ses prévisions de revenus pour 2020. Mais il souligne que la crise liée au Covid-19 aura un impact « à court terme » sur son activité qu’il n’est « pas possible de quantifier ni pour sa profondeur ni pour sa durée ». Mais il se dit toutefois « bien placé » pour prendre de nouvelles mesures drastiques si le ralentissement se prolonge, tout comme prêt à « réagir positivement » lorsque le marché se redressera.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par