Du drame à la renaissance avec l’Agence de la biomédecine et DDB

biomédecine

Cela commence toujours par un drame, des larmes. Puis s’achève par une lueur d’espoir, de vie… Mais entre les deux moments, tout sauf et long fleuve tranquille. Le sujet est intime, rude, humain… Un sujet dont a souhaité s’emparer l’agence de la biomédecine : l’appel au don d’organes. Signée DDB, la campagne propose un film de 1mn25 dans son format long, réalisé par Thomas Cailley pour Frenzy Paris, mettant en scène un jeune homme renversé alors qu’il fait du vélo. Et s’égrènent les scènes impitoyables d’ambulance, de mort, de malheurs, de médecins dans la compassion envers des parents meurtris, des soignants, un chirurgien, des motards puis la renaissance après l’accablement. "J’ai été particulièrement touché par l’approche choisie pour cette campagne : frontale, courageuse, nécessaire. Le défi était de faire ressentir que malgré l’injustice, l’inacceptable, le drame auquel nous venons d’assister nous ramène à la vie dans sa dimension la plus humaine : des mains qui se tendent, des savoirs et des compétences qui s’organisent pour sauver une existence de plus", explique Thomas Cailley. Cette chaine de vie est illustrée par une nouvelle signature : « un lien qui nous unit tous ».  Le spot sera diffusé en télévision et relayé sur les réseaux sociaux jusqu’au 6 novembre.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par