Tag Heuer casse les codes : Rends la montre, Ryan !

Ryan Gosling Tag Heuer Carrera

Pas toujours facile de célébrer une pièce mythique, particulièrement dans le luxe et encore moins dans le monde de l’horlogerie. La tentation de la grandiloquence est grande, le respect du mythe peut entraîner les boursouflures dans le propos. C’est précisément ce que Tag Heuer a évité avec pour les 60 de la Carrera. Là où il aurait été si simple de prendre quelques belles images d’archives pour rappeler que ce chronographe a été conçu par Jack Heuer lui-même en 1963 et inspirée par la Carrera Panamericana, une course mexicaine qui compte parmi les plus dangereuses au monde, DDB Paris a décidé – avec son client — de se lancer dans la comédie moderne.

Un choix qui a demandé quelques moyens, ne serait-ce que pour convaincre Ryan Gosling de jouer dans un film publicitaire. Probable que le choix de David Leitch (auteur de films comme John Wick, Deadpool 2 ou Bullet Train) a aidé à convaincre la star Le résultat est une comédie enlevée, un court-métrage aux allures de blockbusters avec de l’action, des cascades, de l’humour et une bonne chute, le tout souligné par la complicité évidente entre Ryan Gosling et Vanessa Bayer, ex-membre de la bande de Saturday Night Live où les deux acteurs ont sévi.

« Ce n’est pas évident de faire quelque chose comme ça avec une marque de luxe, confirme Alexander Kalchev, le directeur de la création de DDB Paris. Il faut avoir un rapport de confiance avec l’annonceur pour y parvenir », ajoute-t-il. Apparemment, ils y sont parvenus avec ce film tourné en décembre en Australie et destiné à être vu dans le monde entier.

À lire aussi

Filtrer par