TV segmentée : FranceTV Publicité mise sur les centres d’intérêt pour adresser des spots

francetv

Après avoir testé fin 2018 la substitution de spots ciblés, FranceTV Publicité a testé entre le 10 et 17 juillet dernier la possibilité pour les marques d’adresser des spots personnalisés en fonction des centres d’intérêt des téléspectateurs. La régie publicitaire du groupe France Télévisions s’est ainsi associée à l’opérateur TDF, via sa collaboration technologique avec Enensys, Havas Media et les annonceurs BNP Paribas, Carglass, Decathlon et Mylan, pour ce « proof of concept », POC pour les intimes. Le test a rassemblé un panel de téléspectateurs des chaînes de France Télévisions « ayant donné leur consentement », insiste un communiqué, alors que leurs usages en termes de consommation ont été collectés « dans le respect des règles RGPD », assure-t-il. Un panel qui a vu les foyers qui le compose, se segmenter en 4 catégories : appétence pour les programmes Familiaux, d'Actualité/Culture, d'Environnement/Santé et Météo. Dans la foulée, ils ont été adressés de manière personnalisée, sur 10 écrans du flux live de France 2, par substitution publicitaire invisible à l’œil nu et à l’image près. Les annonceurs partenaires ont ainsi pu, au sein de chaque écran, préempter un emplacement substituable pour diffuser un spot ciblé en fonction du centre d’intérêt prioritaire du téléspectateur. « Lorsque la réglementation l'autorisera, la régie permettra à ses clients d’adresser une publicité plus concernante, selon le profil des foyers et leurs appétences », souligne Marianne Siproudhis, directrice générale de FranceTV Publicité.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par