Abstinence et conséquences

Bon, qu'est-ce qu'on fait maintenant? Il n'y a qu'à demander à Marcel. Qui? Marcel, le nouvel outil du groupe Publicis dont Arthur, le successeur de Marcel et Maurice a annoncé le lancement cette semaine à Cannes. Enfin, le lancement de la période de test de ce qui semble devoir être le premier bot de RH et d'organisation opérationnelle d'un groupe publicitaire. Une sorte d'Alexa, l'assistant d'Amazon, mais pour le travail. Un gros chantier confié à Sapient, la filiale tech du groupe. Un chantier tellement important que le nouveau boss a décidé qu'il justifiait la suspension pendant un an de toute participation du groupe aux événements professionnels du secteur. Donc aux Cannes Lions entre autre. On en connaît qui ont dû faire «gloups». Dans les agences du groupe bien sûr, où le printemps prochain risque d'être un peu trop calme sans dossiers à préparer. Et au Majestic, investi depuis des années par le groupe dont la terrasse va sembler vide. A moins qu'un Facebook, Google ou autre ne prenne la place. Et ne la rende plus quand la période d'abstinence sera terminée.  

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par