Après l’avant

Photo édito

Vous ne m’en ferez pas démordre, il y a des indices. Que le monde a changé. Si. Tiens les départs à la retraite. Jean-Pierre Pernaut, Michel Ancel… Qui ? Le créateur de Rayman, le personnage star des jeux vidéo d’Ubisoft, notre Super Mario à nous. Eh bien son créateur, pourtant beaucoup plus jeune que notre JPP quotidien a décidé de se consacrer à la protection de la vie sauvage, loin des pixels. C’est un peu l’ancien monde qui s’efface. Bon, le nouveau a encore quelques ratées à l'allumage. Tiens, comme on parle de pixels, il y a ceux des bannières et des espaces publicitaires qui prolifèrent. Depuis que les vieux médias ont basculé brutalement dans l’ère numérique, faute de trouver des clients en kiosque, les éditeurs ont lâché la bride à leurs services commerciaux. Lire un article sur à peu près n’importe quel site d’info demande une concentration de magicien pour éviter d’être distrait par les fenêtres et les vidéos qui démarrent toutes seules. Excellente pub pour les adblockers. Mais le plus beau, si on peut dire, ce sont les formats qui coupent les vidéos sur les réseaux sociaux. Comme au bon vieux temps de la coupure pub à la télé. Oui, comme à la télé. C’est formidable de voir les médias de demain se comporter comme ceux d’avant-hier. Ah oui, le monde d’après est déjà avant celui de demain… Oh, oh! Je me demande si ne tient pas un scénario de blockbuster ?

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par