Classe X

Photo édito

Vous savez ce que c’est qu’un Xoogler ? Non ? Allez, c’est dimanche je vous laisse le temps de réfléchir... Non ? Toujours pas ? Eh bien, sachez chers amis, qu’un Xoogler n’est pas un insecte venu d’Afrique australe qui infecte votre literie, mais un ancien employé de chez Google. Un Ex Google. Get it ? Je me vante, mais j’ai découvert ça hier dans un communiqué annonçant un prochain Xoogler Day, sorte de réunion d’anciens qui veulent changer le futur. Et on peut leur faire confiance. Des gens qui ont réussi à inventer un mot pareil sont forcément promis à un avenir radieux. En plus, ils vont pouvoir bientôt récupérer un Xoogler in Chief (on peut dire XIF ?) puisqu’Eric Schmidt lui-même a décidé de passer la main. Ça aura de la gueule pour les banquets de fin d’année. L’occasion de se rappeler qu’il fut un temps ou la devise de l’entreprise était "Don’t be evil". Bon, il faut reconnaître que ces Xooglers n’ont pas fait trop de mal, pas mal de bien, mais qu’ils auraient pu rajouter "Pay your tax" sur la devise. Allez, restons optimistes. Après tout même Mark Z, qui n’est pas encore un XFB de lancer une nouvelle fonction qui s’appelle "Secret Crush" (béguin secret, c’est mignon, non ?) pour déclarer sa flamme sans que la terre entière ne le sache. En espérant que cette fois, le système fonctionne vraiment. Sans quoi ça risque de devenir XCrush.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par