Ne nous fâchons pas*

Je vais peut-être un peu casser l’ambiance. Mais faudrait savoir. C’est bien la pub ? Ou pas ? Parce que quand je lis les propositions des députés pour réformer l’audiovisuel, si je comprends bien, c’est mal quand c’est pour le service public. Ça pollue et en plus, ça l’oblige à faire la course à l’audience (on ne dit plus dictature de l’audimat, c'est tellement 1990) et ça, c’est pire que tout. Mais bon, depuis que Sarkozy avait supprimé la pub sur France TV un jour de janvier avant de la remettre jusqu'à 20h en juin, on est au courant. Mais la pub, c’est bien quand elle est sur les chaînes privées pour financer la belle création cinématographique française. Et si elle est géolocalisée c’est encore mieux, parce qu’elle redonne de la puissance à la télé face aux méchants Gafa. Pas simple. Et même carrément compliqué quand l’Ademe, l’agence de l’environnement, s’y met en reprochant à l’ARPP, l’autorité de régulation de la pub, de ne pas censurer des annonces qui incitent à surconsommer. Parce que là aussi, la pub c’est mal quand elle pousse à la consommation, mais c’est bien quand elle ralentit la circulation, le tabac, l’alcool et le reste. Oups, je ne serais pas en train de râler moi? 

*Film de Georges Lautner (1965) avec Lino Ventura, Mireille Darc et quelques autres.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par