Open bar

Photo édito

Vous connaissez Isabelle de Silva ? Moi non plus. C’est pourtant la présidente de l’Autorité de la concurrence, ce n’est pas rien. Et bien cette dame vient de faire rentrer la France audiovisuelle dans le XXIe siècle. Paf, comme ça. Un rapport publié cette semaine par ladite Autorité préconise de libéraliser purement et simplement la pub TV. Plus de secteurs interdits depuis 1968, plus de limite à la pub adressée. Open bar. Nicolas de Tavernost a dû déboucher une bouteille et Patrick Le Lay — mais si, l’ancien P.-D.G. de TF1 qui pestait tout le temps contre toutes les réglementations au siècle dernier — a dû regretter de ne pas avoir 20 ans de moins. Et tout ça pourquoi ? Pour lutter à armes égales — enfin moins inégales — avec les méchants géants Netflix, Amazon et autre Apple qui saignent nos chaînes et nos campagnes. L’ennemi n’a qu’à bien se tenir. Les côtes. La veille, dans une interview exclusive donnée à La Matinale de CB News que vous avez forcément lue (merci), le patron du Figaro, Marc Feuillée, clamait que seule la régulation pouvait calmer l’appétit destructeur des Gafa… Déréguler pour se défendre, réguler pour attaquer… Le temps qu’on s'accorde, nos amis les géants peuvent  peaufiner leurs algorithmes pour se rendre encore plus intouchables. Et prospérer encore.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par