Le temps de la sagesse

Vous connaissez Roland Faure ? Non ? C’est un peu normal, mais c’est dommage. Il a quand même été meilleur jeune journaliste de France en 1950 (titre que j’ai raté de peu, question d’âge paraît-il), co-créateur de France Info, en tant que PDG de Radio France et membre du CSA. Et alors ? Et alors après toute cette belle carrière, il a découvert la radio numérique terrestre et fondé un club DAB. C’était en 1992. J’y étais ! Si, si ! On a fait le tour d’un pâté de maisons en Renault Safrane équipée d’un autoradio numérique. La machine occupait tout le coffre mais ça marchait. Renault a arrêté la production de la Safrane en 2002. Et nous sommes en novembre 2018. Et les grandes stations historiques, les reines de la 126 000 viennent de découvrir que la radio numérique, finalement c’était bien. Elles ont toutes répondu avec enthousiasme au dernier appel d’offres du CSA après avoir oublié que pendant des années elles laissaient entendre que c’était une technologie dépassée avant l’heure et que de toute façon ça n’intéressait personne. Il aura donc fallu 25 ans pour qu’on passe de l’expérimentation à la pratique. Formidable leçon de sagesse à une époque où le digital rend une seconde aussi longue à supporter qu’une heure. Et un message d’optimisme. En 2040, au plus tard, un accord universel sera trouvé sur la question des secteurs interdits à la publicité télévisée.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par