Covid-19 et l’impact sur les médias : un "plongeon sans précédent" selon Kantar

feu

En pleine crise du Covid-19, Kantar vient de se livrer à un exercice comparatif de la pression publicitaire pour les médias TV, Radio, Presse et Affichage sur la période 24 février au 12 avril 2020 vs 25 février au 14 avril 2019. Selon l’étude, on assiste ainsi à un « plongeon sans précédent des volumes publicitaires, tant dans le dénombrement des occurrences que celui des annonceurs actifs ». Dans le détail, la TV affiche un recul de 35% de la durée publicitaire alors que le nombre de spots baisse de 34% et que le nombre d’annonceurs est en recul de 13% en un an. Sur la seule semaine 15 (6-12 avril), la baisse est de, respectivement -69%, -67% et -38%. De même, pour la Radio, la durée publicitaire, le nombre de spots et le nombre d’annonceurs sont en recul de, respectivement, -36%, -38% et -34% (et -66%, -68% et -75% sur la semaine 15).

Côté Presse, la tendance est du même ordre avec une pagination publicitaire en baisse de 37% quand le nombre d’insertions perd 39% et le nombre d’annonceurs accuse une baisse de 29% (et -58%, -70% et -69% sur la semaine 15). Enfin, l’Affichage doit faire face à des baisses encore plus importantes. En DOOH, le nombre de nouvelles créations est en baisse de 66% sur un an. Coté Out-of-home (OOH), le nombre d’annonceurs recule quant à lui de 34% et le nombre de faces enregistre un recul de -50% sur un cumul de 7 semaines (-77% et -98% sur la semaine 15).

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par