Halloween : les seniors ne sont pas de la partie pour YouGov

halloween
(© Alex Simpson, Unsplash)

Les fantômes sont mal aimés. À l’occasion de la fête des morts la plus célèbre du monde, l’institut Yougov publie une étude sur l’intention, ou pas, de célébrer ce rendez-vous populaire, aussi bien auprès des seniors que des millennials, en France.

Costumes, bruits étranges préenregistrés, gâteaux ensanglantés, tout le monde n’aime pas fêter Halloween en France et faire semblant de se faire peur. Selon une étude réalisée par l’institut international d’études de marché YouGov ayant pour vocation de conseiller les marques en effet, deux Français sur trois n’ont pas l’intention de célébrer ce rendez-vous cette année !

Les Français n’aiment pas les (faux) fantômes

Aussi, seuls 35% des Français affirment aimer Halloween. Mais si l’on affine les âges, les avis sont très partagés entre les 18-34 ans et le reste de la population ; les jeunes représentant actuellement 56% de personnes à fêter cet événement. La raison de ces désistements ? Non pas la crainte de figures étranges inspirées de la culture populaire et cinématographique mais le fait qu’Halloween soit majoritairement perçue comme une fête commerciale (41%). Par ailleurs, un Français sur quatre considère qu’il s’agit d’une fête pour les enfants (25%) et le chiffre grimpe à 37% chez les 35-44 ans. Enfin, 23% des Français considère qu’il ne s’agit… pas du tout d’une fête ! Cette célébration de personnages d’épouvante n’est de plus, pas considérée comme une fête importante dans l’année pour une grande majorité de Français (86%).

pumpkin
(©  Julia Raasch, Unsplash)

En parallèle, 81% de sondés ajoutent que ce rendez-vous n’anime pas de façon impressionnante leur ville ou leur quartier. Et 57% trouvent qu’Halloween est plus agaçant qu’autre chose ; un agacement notamment perceptible chez les 55 ans et plus (72%) mais beaucoup moins chez les 18-34 ans (35%).

Les Millennials fans de films d’horreur

Les Millenials aiment également les jets d'hémoglobine à la télévision... 

MOVIES

Toujours selon l’étude de l’institut, ils seraient 17% des 18-24 ans à envisager de regarder un film d’horreur à la maison pour cette occasion et 14% à prévoir de se rendre à une fête costumée sur cette thématique.

ghost
(© Simon Wijers, Unsplash)

Marcheurs blancs et zombies VIENNENT envahir le quartier

Quant au choix des déguisements, ou des costumes, pour les plus audacieux, ce sont les séries télévisées qui inspirent leur (monstrueux) dressing. 7% des millenials avouent par exemple, penser se tourner vers des figures de films ou de séries, tels que les marcheurs blancs de Game of Thrones, vouloir porter un masque de Dalí à l’effigie des braqueurs de la Casa de Papel, ou prendre les couleurs de Frankenstein, ou du rôdeur de Walking Dead. Enfin, d’autres songent à jouer la carte des classiques, se présentant à une soirée avec un déguisement de sorcier (11%), de vampire (6%) ou de zombie (5%) ; preuve que les allures traditionnelles continuent de séduire les consommateurs.

shoes
(© Bee Felten-Leidel, Unsplash)

Top 5 films

Les friandises en vogue au 31 octobre

Au-delà du déguisement, les achats vont bon train pour un 31 décembre réussi. Certains envisagent en effet d’aller chercher des friandises en sonnant chez l’habitant (13%), de sculpter une citrouille (10%) ou encore de décorer leur domicile pour se mettre de l’ambiance (8%). Toutefois, certains ne seront pas de la partie macabre au 31 octobre prochain, soit 39% des millennials (18-34 ans) n’ayant clairement « pas l’intention de célébrer Halloween ».

food
(© Sarah Gualtieri, Unsplash)

Halloween donne des envies de voyage

Autre phénomène observé lors du sondage : le fait que les consommateurs aient envie de fêter Halloween à l’étranger. En effet, 28% des 18-34 ans privilégient New-York et Paris arrive en deuxième position, suivie de Londres et de la Transylvanie ; pays connu pour abriter, dans la littérature, de nombreux vampires.

Les Français aiment se faire peur

Si 1 Français sur 4 déclare aimer se faire peur (25%), les 18-24 ans y sont particulièrement enclins (41%) contrairement aux personnes de 55 ans et plus (14%). En ce qui concerne la sorcellerie, les résultats ont de quoi faire sourire : 1 millennial sur 5 a déjà essayé d’invoquer les esprits (20%). Du côté des histoires terrifiantes, seuls 23% des Français affirment aimer en raconter. Le document permet également de constater, que près d’un Français sur deux apprécie les sensations fortes (46%) et que 63% de millennials en sont adeptes. Plus d’1 Français sur 5 craint principalement les bêtes et les insectes (22%). Quant aux esprits et fantômes ainsi que les zombie ou mort-vivants, ces derniers suscitent la peur selon 14% des Français.

Et vous, comment comptez-vous passer Halloween ? En mangeant des bonbons dentiers déguisé d’une cape en satin, autour d’un film d’horreur ou enfermé dans un escape game thématique avec vos enfants ou votre belle-mère ?

ghost
(© NeONBRAND, unsplash)

Méthodologie : Etude Omnibus réalisée du 21 au 22 octobre 2019 auprès de 1 008 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par