Prospectus : 74% des Français pensent que la promo digitale va remplacer la promo papier

prospectus

A l’occasion de la publication de la seconde édition du Baromètre de la complémentarité entre les prospectus publicitaires print et digitaux, réalisé par Harris Interactive pour le compte d’Armis, plateforme SaaS de digitalisation des catalogues et des opérations commerciales, on apprend que 68% des personnes interrogées (+3 pts vs 2019) disent être attentifs aux promotions en magasin. Ils affirment même (62%, +7 points en un an) se rendre en magasin dans les trois derniers mois pour en profiter. Une fois en magasin, selon l’étude, la promotion se transforme en acte d’achat dans 96% des cas (+2 points vs 2019).

Dans ce contexte, la promotion digitale* est considérée comme plus adaptée aux besoins (49%, +9 points vs 2019) et plus captivante pour 42% (+5 pts vs 2019). En outre, près des trois quarts pensent qu’elle va remplacer la promotion papier (74%, +2 pts vs 2019). Dans les faits, 72% du panel interrogé dit lire les promotions digitales tous canaux confondus (+4 points vs 2019). Ainsi, 49% des Français lisent-ils les promotions en publicités sur les moteurs de recherche, les réseaux sociaux et bannières sur site tiers, soit +10 points en un an. L’enquête pointe le fait que ce type de consultation digitale « dépasse » désormais le catalogue virtuel (48%) et rejoint les coupons et bons de réduction sur internet (51%).

Une prise conscience écologique

Et le prospectus papier ? Pour l’étude, 82% (-1 pt vs 2019) des Français lisent le prospectus papier avec une différence assez nette entre zone urbaine (75%) et zone rurale (86%). Mais la « conscience écologique » est passée par là : 70% des Français considèrent le prospectus papier comme simple gaspillage (stable vs 2019) alors que 42% les jettent systématiquement (+1 pt vs 2019) et 50% y prêtent de moins en moins d’attention (+2 pts vs 2019). Dans ce contexte, ils sont près d’un Français sur deux à vouloir en recevoir moins. Pourtant, seuls 20% des boîtes aux lettres arborent un « Stop Pub », contre 13% en 2015, souligne l’étude.

Toutefois, pointe Armis, un « rééquilibrage » entre l’impact de la promotion digitale et papier est en « train de se former ». En effet, si 71% (+2 pts vs 2019) des Français visitent un point de vente suite à la consultation d’un prospectus papier, ils sont aujourd’hui 56% à faire de même suite à une consultation digitale, soit 8 points de plus qu’en 2019. Au final, 40% des personnes interrogées voient le prospectus et le digital comme deux formats complémentaires. Seuls 25% souhaitent recevoir exclusivement du papier.

Quoiqu’il en soit, la différences d’usages apparait lors des temps forts promotionnels. Ainsi, les Français utilisent-ils davantage le digital pour être les premiers à bénéficier de la promotion en magasin (38% vs 20% pour les prospectus uniquement) alors que le prospectus papier est davantage apprécié pour parcourir les promotions pour le plaisir, relève l’enquête. « Un sentiment plus fort » lors des périodes spéciales telles que Noël ou Foire aux vins par exemple (38% utilisent uniquement le papier contre 20% pour le digital). Enfin, le prospectus et le digital se rapprochent (un peu) lorsque les Français recherchent de « vraies bonnes affaires » ou souhaitent découvrir de nouveaux produits (38% utilisent les deux formats contre 19% pour le prospectus uniquement).

Méthodologie : étude menée par Harris Interactive du 18 au 27 novembre 2019 auprès d’une cible représentative de 2 040 Français responsables des achats du foyer, âgés de 18 ans et plus.

* :  comprend les coupons/bons de réduction sur Internet, l’email, les catalogues virtuels, les sms, les publicités sur les réseaux sociaux, sur des sites web ou des résultats sponsorisés sur les moteurs de recherche.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par