La vente de jeux vidéo en baisse de 13% aux Etats-Unis

Jeu vidéo

Les Américains ont dépensé moins en jeux vidéo en 2019 que l'année précédente, dans l'attente du lancement de services de streaming par des géants de l'industrie, a-t-on appris jeudi dans un rapport. « Call of Duty : Modern Warfare », sorti en octobre a quant à lui été le jeu le plus vendu de l'année. C'est la 11e année consécutive que « Call of Duty » est la franchise de jeux vidéo la plus vendue, selon l'entreprise américaine d'étude de marché NPD.

Les dépenses américaines en matériel et logiciels de jeux vidéo ont atteint 14,6 milliards de dollars en 2019, une baisse de 13% par rapport à l'année précédente détaille NPD dans une étude. Sony et Microsoft, concurrents dans le domaine des consoles prévoient de sortir du matériel de nouvelle génération cette année, ce qui donne aux joueurs des raisons d'attendre les dernières offres avant de décider comment dépenser leur argent.

Et Google a mis fin novembre en service sa plateforme Stadia de jeux vidéo sur le cloud, qui promet à ses abonnés la possibilité de jouer depuis n'importe quel écran, sans console ni ordinateur performant, un marché très peu occupé jusqu'à présent. Le nombre de personnes jouant à des jeux sur leurs smartphones aux États-Unis et au Canada a augmenté d'environ 2% pour atteindre les 214 millions l'année dernière. « Le marché des jeux sur mobile continue d'être dynamique et en expansion, offrant un contenu attractif à tous les types de joueurs », analyse Mat Piscatella, de NPD.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par