Baromètre La Croix-Kantar : une envie de s'informer, malgré la méfiance envers les médias

microphone
(©  Michal Czyz, Unsplash)

Près de 75% des Français s'intéressent “avec grand intérêt” à l’actualité, révèle le baromètre annuel La Croix-Kantar sur la confiance des Français dans les médias. Un pourcentage en hausse de plus de 10 points (62%) par rapport au précédent baromètre publié en janvier 2022. Malgré une augmentation de l’intérêt des Français pour l’actualité, la “fatigue informationnelle” est toujours présente pour 51% des répondants. Une statistique stable qui s’explique en premier lieu par la répétition des sujets (48%), suivie du fait de se sentir angoissé ou impuissant face à l’actualité, mais aussi par le manque de confiance dans les médias.

Présenté en ouverture de Médias en Seine ce 22 novembre, l’étude souligne que les Français ont d’avantage confiance en une information issue des journaux télévisés (67%), de la radio (60%) et de la presse quotidienne nationale (58%). Des chiffres à relativiser puisque 71% des personnes sondées font avant tout confiance à leurs proches pour s’informer.

Confiance dans les différents médias

Confiance dans les différents médias. Novembre 2023.

(© Baromètre annuel La Croix-Kantar sur la confiance des Français dans les médias. )

La 37e édition de ce baromètre dévoile également l'investissement financier que les usagers sont prêts à consentir pour disposer d'une information de qualité. Seulement 18% des interrogés dépensent actuellement de l’argent pour s’informer. Ils ne sont aussi que 26% à se dire prêt à le faire. Un peu plus d’un tiers (39%) accepteraient de visionner des publicités pour accéder à un contenu en particulier. Les jeunes sont plus enclins à payer pour avoir accès à une diversité de contenus. Ils sont près de 27% à déjà le faire contre 16% des plus de 35 ans. L’écart se creuse lorsqu’on s'arrête sur l’intention : 74% des plus de 35 ans disent ne pas être prêts à payer pour s’informer, contre seulement 45% des plus jeunes.

Réseaux sociaux, IA... quelles places dans l’information ?

Dans un autre volet, l’étude s’est concentrée sur les usages des réseaux sociaux, et notamment le phénomène des créateurs de contenus, qui ne sont ni journalistes, ni des médias, mais qui diffusent des informations. Près de 6% des plus de 35 ans s’informent quotidiennement via ces influenceurs contre 24% des moins de 35 ans. Dans ce cadre-là, une grande majorité pense que cette tendance participe à la diffusion de fausses informations et aux théories du complot. Près de 68% estiment également que cela nuit à la qualité de l’information. Pour autant, les sondés apprécient pour 52% d’entre eux “la transparence et la diversité dans l’information”. Environ 53% des sondés souhaitent toutefois plus de régulation et de contrôle de ces médias, contre 35% qui se disent favorables à l’inverse.

Opinion sur la sélection des contenus et informations sur les réseaux sociaux

Opinion sur la sélection des contenus et informations sur les réseaux sociaux. Novembre 2023.

(© Baromètre annuel La Croix-Kantar sur la confiance des Français dans les médias. )

Parmi les nouveaux usages à la mode, l’intelligence artificielle (IA) fait également partie de l’étude de La Croix et Kantar. Pour 84% des sondés, les médias devraient avoir l’obligation de signaler l’usage d’IA dans leurs publications. Les Français sont aussi en grande majorité défavorable à l’usage de l’intelligence artificielle dans les médias que ce soit pour choisir les sujets à traiter ou les articles proposés, préparer la rédaction de ses articles ou rédiger ses articles.

Le 37e baromètre annuel La Croix-Kantar sur la confiance des Français dans les médias fait l’objet d’un dossier spécial dans La Croix, en kiosque le 23 novembre.

Méthodologie : échantillon national de 1 500 personnes, représentatif de l'ensemble de la population âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne de référence) après stratification par région croisée par catégorie d’agglomération. Interviews réalisées sur internet. Le terrain de l’enquête a été réalisé du 6 au 11 octobre 2023.

À lire aussi

Filtrer par