Canal+ et beIN Sports s'accordent autour de la Ligue 1

sports

Canal+ encore à l’offensive. Après avoir été choisis par l’UEFA pour être avec beIN Sports les diffuseurs de la Champions League de football à compter de 2021, les deux groupes ont annoncé lundi, dans un communiqué commun, être entrés en « discussions exclusives » afin de conclure un accord de distribution exclusif et de sous-licence. Un partenariat qui permettrait, d’un côté, à Canal+ de proposer dans ses offres l’ensemble des chaînes de sport premium de beIN Sports et leurs contenus. Parallèlement, Canal+ deviendrait à partir du 1er juin 2020 le distributeur exclusif de beIN Sports sur toutes les plateformes et auprès de l’ensemble des opérateurs tiers en France. De l’autre, beIN Sports sous-licencierait en exclusivité à Canal+ ses droits 2020-2024 de football de Ligue 1, pour bénéficier sur ses antennes de deux matches par journée, dont 28 des 38 meilleures affiches de Ligue 1 de chaque saison, dès la saison 2020-2021. Un contrat que le groupe Canal+ avait perdu en mai 2018 au profit de Mediapro et... beIN Sports. Dans un entretien au Figaro, le président du directoire du groupe Canal+, Maxime Saada, a précisé que son groupe allait racheter les droits de diffusion à BeIN Sports « à prix coûtant, soit 330 millions d'euros ». De son côté, le groupe espagnol Mediapro conserve les droits de diffusion des 10 meilleures affiches de chaque saison. « Sur les 76 matchs faisant l'objet de cet accord, 57 matchs seront diffusés en exclusivité par Canal+ et 19 matchs seront co-diffusés avec Mediapro », a tenu à préciser la Ligue de football professionnel (LFP) dans un bref communiqué, où elle dit « attend(re) de recevoir la copie du projet de contrat de sous-licence ».

Les deux groupes qui signent ainsi un accord exclusif valable pour une période de 5 ans renouvelable, prennent aussi soin d’indiquer dans leur communiqué qu’ils « conserveraient à la fois leurs identités, leurs marques et leur autonomie éditoriale » et « continueraient à répondre de manière indépendante aux appels d’offres de droits sportifs ». L’accord envisagé sera soumis aux instances représentatives du personnel de beIN Sports en France. Pour Yousef Al-Obaidly, président de beIN Sports France et président-directeur général de beIN Media Group, cet accord « garantit la pérennité de notre entreprise à long terme tout en augmentant son rayonnement sur le marché français (…) nous avons des plans ambitieux et à long terme pour développer encore l'activité en France, dont ce partenariat est une première étape importante ». « Canal+ va renforcer son partenariat de longue date avec beIN Sports en devenant le distributeur exclusif de la chaîne en France pour l’aider à conquérir de nouveaux abonnés », estime pour sa part Maxime Saada, président du directoire du groupe Canal+.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par