États généraux de l’information : les 5 recommandations du CDJM 

Ordinateur

Le Conseil de déontologie journalistique et de médiation (CDJM) a formulé cinq propositions dans le cadre des États généraux de l’information, le 21 novembre. L’association sert de médiateur entre les journalistes, les médias, les agences de presse et le public. Elle repose notamment sur les trois chartes de déontologies des journalistes (la Charte d’éthique professionnelle des journalistes, la Déclaration des droits et devoirs des journalistes et la Charte mondiale d’éthique des journalistes. 

  • Renforcer le rôle et la place de l’autorégulation de la déontologie de l’information 

“Les EGI recommandent l’adhésion de tous les médias, y compris les médias audiovisuels, à une instance d’autorégulation indépendante comme le CDJM.” 

  • Inciter les professionnels et le public à participer aux démarches d’autorégulation  

"Promouvoir la possibilité pour le public de saisir un organe d’autorégulation de la déontologie journalistique.”  

  • Articuler l’autorégulation de la déontologie de l’information et la régulation de l’audiovisuel 

L’association souhaite clarifier les “rôles de l’instance de régulation et des instances d’autorégulation en matière de déontologie de l’information”, notamment par rapport à l’Arcom. 

  • Pérenniser la mission du CDJM  

“Consolider l’existence d’un conseil de presse français avec un financement public pluriannuel et proposer un véhicule adéquat (TVA / aides à la presse / taxes sur les produits numériques…).” Cela implique également la reconnaissance de la CDJM comme association d’intérêt public.  

  • Participer aux démarches européennes d’autorégulation

   "Œuvrer pour que la législation européenne sur la liberté des médias (EMFA European Media Freedom Act) prenne en compte le respect de la déontologie et reconnaisse l’importance de son autorégulation.” Cela passe par un soutien renforcé de la législation européenne dans la création et le développement de conseils de presse. 

À lire aussi

Filtrer par