Paroles de jurés cannois : Gwen Raillard, Dentsu Aegis Network

Toute la semaine, CB News, en partenariat avec l’AACC, donne la parole aux jurés français qui représenteront l’Hexagone lors du Festival International de la Créativité qui ouvrira ses portes le 19 juin, à Cannes. Aujourd’hui, les confidences de Gwen Raillard, « Chief Marketing Officer » de Dentsu Aegis Network, juré (short-list) dans la catégorie Media.

- Quelle définition donnez-vous de la créativité dans la catégorie au sein de laquelle vous allez siéger ?   

- La créativité dans la catégorie média est celle qui permet de réinventer les grammaires créatives, de créer nouvelles façons de construire les idées, de raconter les histoires différemment. Le média dans son sens moderne est ce qui permet d’amener une marque dans la vraie vie des consommateurs et d’y participer utilement. Il ne s’agit plus seulement de créer un rêve mais aussi désormais de le rendre accessible.

- Les campagnes françaises et internationales, toutes catégories confondues, sur lesquelles vous misez cette année ?

- En France, je pense au « Motivational TweetSpeech » de Société Générale dans lequel les tweets des supporters des joueurs de rugby sont affichés sur leur parcours vers le stade, là où ils n’ont plus le droit d’avoir leur mobile avec eux. Je crois également beaucoup dans le cas Louise Delage, véritable phénomène fictif sur les réseaux sociaux et mettant en avant les dangers liés à l’alcool.

- La conférence/master-class à ne pas rater selon vous cette année ? 

- A l’ère de l’intelligence artificielle et d’un digital toujours plus omniprésent, je pense qu’il est nécessaire d’assister à deux conférences. La première « Can’t stop the feeling » sur la place retrouvée de l’émotion dans la communication, et la seconde « AI, the future of Creativity » pour compléter la vision du future de nos métiers avec ces deux grandes tendances dont je pense qu’elles vont s’enrichir mutuellement.

- Qu'espérez-vous pouvoir vous dire au sortir de cette édition 2016 ?

- J’espère pouvoir dire justement qu’à travers les idées récompensées, nous pouvons voir désormais deux dynamiques jusqu’alors opposées fonctionner main dans la main. La digitalisation, loin d’appauvrir la créativité, lui donne au contraire une nouvelle source d’inspiration. Nous vivons désormais dans une culture du « et » dans laquelle les opposés se rencontrent pour former un nouveau tout. La performance et la créativité fonctionnent ensemble, les univers virtuels et la ‘vraie’ vie ne font plus qu’un, les marques et leurs audiences se retrouvent autour de transactions mais également autour de conversations.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par