Anouk Kool (GMC Média) : « cette période doit être propice à plus de créativité et de réactivité »

kool

4ème semaine de confinement… CB News poursuit ses rencontres, initiées le 17 mars, avec les acteurs de la publicité, du marketing, des marques, des médias et de la high-tech. Aujourd’hui, Anouk Kool, directrice exécutive de la régie publicitaire du groupe Marie Claire, GMC Media.

Après la stupéfaction, comment va GMC Média alors que débute cette 4ème semaine de confinement ?

Nous allons bien. Dès le 16 mars, l’essentiel était de préserver les équipes, d’organiser le télé travail et de mettre en place le plan de continuité d’activité. La force de notre organisation est que le télétravail était déjà actif au sein de la régie du Groupe Marie Claire, les outils étaient donc déjà en place et un certain nombre d’entre nous avions déjà l’expérience du travail à distance. Même en respectant une nécessaire « distanciation sociale », nous parvenons à rester proches les uns des autres. Tout est mis en œuvre pour faciliter le quotidien avec des outils agiles vpn, conf call visio… J’ai senti un véritable élan de solidarité, les équipes ont su mettre en avant leur esprit d’équipe et jouer le collectif.

Notre principal enjeu est de garder et de préserver notre relation, le lien de confiance avec nos partenaires agences annonceurs prestataires... Et bien entendu de les accompagner au mieux car comme nous ils sont affectés. Les équipes sont mobilisées afin de les conseiller au mieux, et de les accompagner pour trouver ensemble des solutions pour préserver leur communication, en étant flexible pour tenir compte de cette situation exceptionnelle, mais en gardant à l’esprit que nous avons aussi une structure de coûts.  Nous avons eu beaucoup de messages de soutien de la part de nos partenaires.  La transparence et la sincérité est importante dans la gestion de cette crise, afin de pouvoir construire, au mieux, notre avenir ensemble.

Vos process, vos contenus, vos dispositifs, vos clients… Tout était à revoir ? Une gageure ?

Chaque jour il nous faut nous réinventer. Le confinement nous apprend à nous remettre en question également et à répondre avec de nouvelles solutions. Nous avons dû être encore plus agile, très réactif et gérer les urgences. Les contenus ont toujours été au cœur de notre stratégie de développement. Nous proposons chaque mois plus de 900 contenus écrit par des équipes journalistique reconnu pour leur expertise et leur professionnalisme. Aujourd’hui nous travaillons au quotidien avec l’ensemble des services du Groupe : la diffusion, les abonnements, l’international, la fabbrication, les services transverses, etc. afin de monitorer les numéros en cours et de préparer les numéros à venir.

Les audiences digitales sont en forte hausse et nos communautés sont hyper-actives ! Nous venons de créer une offre digitale Drive to e-Store : le principe étant de mixer branding et performance avec la création d’un contexte édito mixé d’un volet de médiatisation pour engager nos internautes sur les contenus et driver du e-trafic.

Sur l’ensemble de notre écosystème social nos rédactions accompagnent chaque jour nos internautes. Nous cherchons à préserver nos audiences et la qualité de nos contenus avant tout et nous continuons à adapter nos contenus en respectant les attentes de nos lecteurs et internautes afin de pouvoir les guider et anticiper le « retour à la normale ».

Mesurez-vous d’ores et déjà l’impact financier d’une telle crise ?

À ce jour nous ne connaissons pas précisément l’impact car nous monitorons au jour le jour pour que l’impact financier soit le moins élevé possible. L’ensemble des médias et aussi de l’économie sera impacté par la crise que nous vivons actuellement. Aujourd’hui mon rôle est de tout mettre en place pour limiter la baisse de l’activité.

Quand et comment pour les médias sortir par le haut d’une telle situation ? C’est quoi le monde d’après ?

Je suis très touchée de l’engagement de grands Groupes qui luttent à leur manière contre le Covid . Le mot solidarité prend tout son sens dans cette période surréaliste mais réel. Nos investissements media en pâtissent en ce moment certes mais nous restons très proches des agences et de nos annonceurs pour gérer les urgences et pour commencer à travailler dès maintenant sur des dispositifs de sortie de crise. Je suis de nature positive et je me dis que cette période doit être propice aussi à plus de créativité et de réactivité. Nous devons remettre du sens dans le quotidien de nos audiences, dans l’accompagnement des stratégies de communication et dans nos actions au quotidien.

Peu de temps après avoir pris mon poste au sein du Groupe Marie Claire, j’ai souhaité poser une nouvelle signature pour la régie : Engagement, Influence, Sens. Je crois qu’elle prend aujourd’hui une dimension particulière... Comment désormais, la rendre plus audible, l’incarner à travers des actions, des projets, qui portent nos valeurs communes ?

Nous avons commencé d’agir en initiant un beau projet solidaire porté par l’ensemble du Groupe Marie Claire : #Etresensemble. Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, l’ensemble des sites et réseaux sociaux du Groupe Marie Claire se mobilise pour informer et accompagner les femmes dans un quotidien bouleversé par ce contexte inédit. Nous avons décidé d’aller plus loin en mettant nos écrits, nos vidéos et nos prises de paroles en commun sur cette plateforme que nous voulons solidaire. La plateforme va fédérer les contributions de tous les sites du groupe. Chaque jour, nos rédactions y publieront les dernières actualités en France et ailleurs dans le monde. Des témoignages, des décryptages, des enquêtes et des relais d’initiatives pour s’informer et s’engager, mais également des bonnes idées à partager pour prendre soin de soi et s’évader un moment. #EtreSensemble, c’est aussi l’union de nos forces dans un appel au don massif et répété, sur tous nos canaux, pour ces femmes et ces hommes qui nous soignent, mobilisés depuis des semaines pour faire face à l’épidémie.

J’ai deux certitudes : cette période doit nous amener à ancrer encore plus fort nos valeurs et « l’après » sera différent, c’est de notre responsabilité de le rendre meilleur. Groupes médias, agences, annonceurs c’est ensemble que nous bâtirons l’Après.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par