Andrea Stillacci (Herezie) "la ligne est très fine entre la prise de parole sensée et opportuniste"

Andrea Stillaci - Herezie

Deuxième semaine de confinement...CB News poursuit sa série d'interviews de professionnels de la filière communication, initiée mardi 17 mars. Andrea Stillacci, président fondateur du groupe Herezie, s'est prêté à l'exercice. Voici ses réponses.

1) COMMENT RÉAGISSEZ-VOUS FACE À CETTE CRISE SANITAIRE ? POUR VOS SALARIÉS ? VOS PARTENAIRES, notamment LES FREELANCES ...?

Andrea Stillacci : nous avions anticipé la crise grâce à nos collaborations récurrentes avec l'Italie... Mais nous sommes cependant dans une réaction au jour le jour. Il est d'abord primordial pour nous d'assurer la sécurité sanitaire de nos salariés et partenaires. Finalement, pour nous, la clé, c’est la confiance. La confiance en la responsabilité de chacun à respecter les consignes sanitaires et ensuite la confiance pour compenser le manque d'interaction, de discussion en face à face que l'on a quotidiennement à l'agence par des points réguliers idéalement en visio. Mais finalement nous avons confiance dans le professionnalisme de chacun, dans l'amour de chacun pour les idées et faire avancer les projets.

2) COMMENT RÉAGISSENT VOS CLIENTS ? REPORTS DE DISPOSITIFS, DE CAMPAGNES, CHANGEMENT DE STRATÉGIES DE COMMUNICATION ? ETC.

Andrea Stillacci : évidemment nos clients sont impactés à différentes échelles. Certains directement, d'autres par ricochet. Nous nous adaptons au cas par cas car chacun d'entre eux connaît une problématique différente dans la gestion de cette crise. Ensuite, certains dispositifs, tournages ou lancements sont décalés. C'est un fait, cela arrive parfois même sans crise sanitaire, nous sommes là pour trouver les solutions et accompagner au mieux nos partenaires.

3) COMMENCEZ-VOUS À EN MESURER L'IMPACT FINANCIER ?

Andrea Stillacci : financièrement, nous sommes dans la même situation que nos collègues. Toutes les nouvelles productions sont reportées et les pitchs se sont réduits. Il est trop tôt pour mesurer l’impact financier. Nous restons en contact constant avec l’AACC pour son suivi hebdomadaire du marché.

4) SELON VOUS, COMMENT POUVEZ-VOUS ÊTRE UTILE - VOTRE AGENCE ET VOTRE SECTEUR - À LA SOCIÉTÉ EN CE MOMENT ?

Andrea Stillacci : l'utilité aujourd'hui est d'abord citoyenne. Nous sommes des créatifs et avons des idées ! Nous pouvons déjà être utiles à notre échelle dans notre immeuble, dans notre quartier, ou dans notre ville. Si une bonne initiative nous est présentée par un membre de l’agence, nous nous devons de la présenter et même de l'offrir si cela peut aider. Ensuite, ce qui est important pour nos clients,  c'est d'être conscient de la fine ligne entre la prise de parole sensée et opportuniste. Les actions parleront plus que les mots. Il faut rester humble.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par