Stéphane Clousier (Castor & Pollux) "les marques ne pourront pas rester plusieurs mois sans communiquer"

Stéphane Clousier, co-fondateur de Castor & Pollux

Deuxième semaine de confinement...CB News poursuit sa série d'interviews de professionnels de la filière communication, initiée mardi 17 mars. Stéphane Clousier, co-fondateur de Castor & Pollux, s'est prêté à l'exercice. Voici ses réponses.

1) COMMENT RÉAGISSEZ-VOUS FACE À CETTE CRISE SANITAIRE ? POUR VOS SALARIÉS ? VOS PARTENAIRES, notamment LES FREELANCES ?

Stéphane Clousier : tout d’abord, mes premières pensées sont adressées aux personnes isolées à domicile ! La crise sanitaire que nous vivons renforce le fossé numérique et il est de notre responsabilité d’accompagner au mieux nos ainés. Les initier à Whatsapp, leur commander des livres ou des “drive”… Ce qui est simple pour nous est parfois complexe pour eux et en prenant soin d’eux nous les protégeons. Pour ce qui est de l’activité professionnelle, nous avons la chance de travailler dans un secteur - le digital - où le télétravail ne pose aucun problème de continuité de production. Au contraire, c’est une pratique tout à fait valorisée que nous avons eu le temps d’éprouver par un process souple, des outils adaptés et une confiance sans limite pour nos équipes. Ce triptyque nous permet d’être assez résistant face à cette crise.

2) COMMENCEZ-VOUS À MESURER L'IMPACT FINANCIER ?

Stéphane Clousier : oui bien sûr. Les premiers projets sont reportés et certaines compétitions sont annulées. Nous estimons la perte de marge brute autour de 20 % et autour de 40 % pour avril. Nous avons mis en place une cellule de crise qui se réunit en visioconférence tous les matins afin de mesurer quotidiennement l’impact financier. Toutefois, nous souffrons moins que certains confrères en event ou en marketing sportif pour qui cette situation est encore plus terrible et à qui j’adresse tout mon soutien.

3) COMMENT RÉAGISSENT VOS CLIENTS ? REPORTS DE CAMPAGNES, CHANGEMENT DE STRATÉGIES DE COMMUNICATION ? ETC

Stéphane Clousier : je crois que la semaine dernière nous étions tous “sonnés”. La première réaction, naturelle, fut de geler les budgets et de décaler les campagnes mais une fois ce premier choc passé, nous avons tous fait preuve de résilience et nous avons essayé de repartir dans le bon sens. Hormis quelques secteurs (mon flux instagram est plein de propositions de cours en ligne en tout genre !), il est pour l’instant difficile de communiquer sans prendre le risque de tomber à côté. Être juste et mesuré dans chacune des prises de parole, tout l’enjeu est là ! Toutefois, les marques ne pourront pas rester plusieurs mois sans communiquer et il est important de préparer la reprise.  Celles qui s’y attèlent maintenant (et pas seulement en communication) auront une longueur d’avance à la sortie du confinement. Enfin, on peut aussi voir cette crise comme une occasion sans précédent de sortir du quotidien de la production, pour passer au temps long de la réflexion. Stratégie éditoriale, analyse des cibles, branding : on se plaint souvent de “ne pas avoir le temps”. N’est-ce pas le bon moment pour le prendre ?

4) SELON VOUS, COMMENT POUVEZ-VOUS ÊTRE UTILE - VOTRE AGENCE ET VOTRE SECTEUR - À LA SOCIÉTÉ EN CE MOMENT

Stéphane Clousier : tout d’abord, il est primordial d’apporter de la sérénité à nos salariés dans cette période d’incertitude. Ensuite nous considérons qu’il est de la responsabilité des entreprises, qui le peuvent, de prendre leur part dans l’effort collectif en ne systématisant pas le recours au chômage partiel. C’est pour cela que nous appelons solennellement à doubler la responsabilisation sanitaire des citoyens d’une responsabilisation économique et sociale des entreprises. Ainsi, de notre côté, nous ne recourrons pas au chômage partiel, et ce, quel que soit le niveau d’activité jusqu’au 14 avril. Passé ce délai, si nous sommes obligés d’y recourir, nous ferons en sorte de compenser à 100% d’éventuelles pertes de salaires. Enfin, pour être utile, c’est assez simple et très bien résumé par Nike dans sa dernière campagne.

Nike

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par