Marie-Charlotte Belmonte devient directrice générale de MRM Paris

belmonte

Après être passée par Wunderman, Digitas LBi et FullSix, Marie-Charlotte Belmonte qui était directrice générale adjointe de MRM Paris depuis cinq ans vient d’en être promue directrice générale. Interview exclusive.

Pour CB News, la nouvelle directrice générale fait le bilan de 2022, nous explique sa feuille de route, ses ambitions pour 2023, et nous en apprend davantage sur le fonctionnement de l'agence du groupe McCann / IPG (composée d’une cinquantaine de personnes), bien implantée à l’international sur les cinq continents - 3 500 personnes travaillent au sein du réseau MRM aujourd'hui.

CB News : Comment s’est passée l’année 2022 pour MRM ?

Marie-Charlotte Belmonte : Elle a été assez mouvementée. Nous avons commencé l’année sur les chapeaux de roue en signant un bel engagement avec notre plus gros client, le groupe Accor, pour qui nous gérons le social media, l’influence et la stratégie de production de contenu sur les marques Ibis, Novotel, Mercure, etc. Nous avons ensuite constaté en milieu d’année beaucoup de frilosité et de rétropédalage côté annonceurs - ceci s’explique par l’incertitude du contexte économique mondial qui dépasse notre secteur, par la guerre aux portes de l’Europe et par l'inflation. La fin d’année pour MRM était décevante par rapport aux objectifs que l’on s’était fixés. C’est d'ailleurs un sentiment assez partagé par nos collègues d’agences du même secteur.

CB News : Êtes-vous optimiste pour le secteur de la publicité en 2023 ?

Marie-Charlotte Belmonte : Je viens d’être nommée, il faut bien que je le sois (rire). Plus sérieusement, ça va être compliqué. Il va falloir être au plus proche de nos clients pour leur montrer qu’on peut les aider - certains d’entre eux vivent des réductions d’effectif ou des gels des embauches, il y a sûrement une carte à jouer sur le conseil, la gestion de projets, etc. Sinon, je ne crois plus aux “chèques en blanc” de budgets énormes à l’année - je pense que cela va disparaître de plus en plus et que nous allons davantage monter sur des projets et des missions à plus court terme.

CB News : Jusqu’ici vous étiez directrice générale adjointe de MRM. Vous venez d’être nommée directrice générale de l’agence. Quelle est votre feuille de route mais aussi votre ambition pour l’agence ?

Marie-Charlotte Belmonte : Au vu du contexte économique compliqué, je veux m’assurer dans un premier temps de la stabilité et de la fidélité de nos clients existants et les satisfaire pour qu’ils continuent avec nous le plus longtemps possible. Également, j’aimerais que nous nous développions sur le marché français - nous travaillons à 70% pour l’international. Dans mes nouvelles fonctions, j’irai "conquérir" la France avec des annonceurs plus locaux, ce que nous n’avons pas, ou presque pas, à l’agence. Aujourd'hui personne en France ne sait vraiment dire ce que nous faisons, nous allons prendre de plus en plus la parole là-dessus, chose que nous n’avons pas faite ces dernières années. On a la chance d’avoir toutes les expertises au sein d’un même endroit avec toutes les agences McCann (publicité, média, RP, design, etc). Ainsi, nous avons vraiment de quoi construire l’équipe la plus pertinente pour répondre aux problématiques de nos clients.

CB News : Justement, vous avez de gros clients internationaux (Accor, Nespresso, Microsoft, L’Oréal Paris), comment arrive-t-on à mettre une “patte” française dans leur communication ?

Marie-Charlotte Belmonte : Avec nos clients internationaux, nous montons sur des sujets internationaux - nous travaillons avec les équipes du marketing global qui définissent la stratégie et les contenus master, pour ensuite être livrés au pays et au marché, qui eux l’activent. Pour ces clients-là, nous avons un côté très global et central, donc il faut surtout (et malheureusement) gommer notre patte française. C’est pour cela que je rêve d’avoir des clients français sur lesquels s’exprimer plus facilement.

CB News : Allez-vous constituer une nouvelle équipe autour de vous ?

Marie-Charlotte Belmonte : Nous sommes une agence assez petite composée d’une cinquantaine de personnes, je vais travailler avec tous les collaborateurs en direct : les commerciaux, les créatifs, les strats, etc. Par ailleurs, nous sommes en train de recruter un nouveau patron de la stratégie - nous avons perdu le notre en janvier… et c’est un poste crucial pour une agence, nous l’attendons avec impatience !

CB News : Vous êtes un réseau d'agences internationales, comment travaillez-vous ? 

Marie-Charlotte Belmonte : Nous travaillons énormément avec notre réseau, c’est d’ailleurs cela qui nous a donné accès à ces superbes marques. Nous organisons avec les agences internationales des sessions de partage, de best practices et de projets deux fois par mois. Pour ma part, j'ai un comité avec les patrons des agences européennes deux fois par mois également. Au sein de notre réseau, Philip Perricellli, qui est chargé du new business global, fait le lien entre les différents bureaux. Ce réseau est vraiment actif et animé par l’équipe globale. Nous avons également des channels teams, où chacun peut aller chercher les informations et les cases dont ils ont besoin. Nous sommes une petite agence (nous ne le vivons pas mal) et nous sentons que l'on fait partie d’une communauté plus grande et plus puissante - ce qui est assez motivant !

CB News : La RSE, la communication responsable, sont-ce des sujets pour l’agence mais aussi pour vos clients ?

Marie-Charlotte Belmonte : Absolument ! À la demande d’Accor, nous avons soumis un dossier à la certification Ecovadis, nous avons obtenu la médaille d’argent et sommes donc dans le top des 25% des agences les plus éco-responsables et conscientes des problématiques diversité & inclusion. Certains annonceurs m’ont même déjà contacté via la plateforme Ecovadis. Nous travaillons également à l'international sur la manière dont nous pouvons développer à moindre coût environnemental la réduction des sites, des applications et des contenu sur les réseaux sociaux. 

CB News : Avez-vous de nouvelles campagnes en cours ? Êtes-vous sur des compétitions ?

Marie-Charlotte Belmonte : Nous sommes sur deux appels d’offres actifs sur des marques de notre réseau. Une campagne Nespresso à destination des petites et moyennes entreprises va également voir le jour bientôt, ainsi que différentes opérations pour Accor qui vont se dérouler à l’international, à l'occasion d'ouvertures d’hôtels.

À lire aussi

Filtrer par