Pascal Girodias (Radio France Publicité) : « tout va se jouer sur le dernier quadrimestre »

girodias

Deuxième semaine de confinement...CB News poursuit sa série d'interviews de professionnels de la filière communication, médias et contenus initiée mardi 17 mars. Pascal Girodias, directeur de Radio France Publicité, s’est prêté à l'exercice.

Le confinement s'est généralisé ...Comment faîtes-vous face avec la régie ?

La priorité, comme pour tout Radio France, a été de protéger les collaborateurs avec la mise en place du télétravail pour RFP dès le lundi 16 mars pour l’ensemble de l’équipe. Nous échangeons beaucoup entre nous et je garde un contact régulier avec chaque collaborateur. Notre priorité vis-à-vis de nos clients et partenaires, est de maintenir le contact.  

Comment réagissent vos clients ? Quels sont vos principales préconisations pour les créations/dispositifs/travaux en cours ?

Nous avons tout de suite pris la décision de faciliter le travail des agences médias en facilitant les bouleversements de planning sans aucune pénalité en cas de report ou d’annulation. Notre rôle dans cette période si compliquée est d’être facilitateur et exemplaire dans la relation que nous entretenons avec nos clients tant au niveau national que local. Nous proposons actuellement d’accompagner tous les annonceurs qui ont une communication de service, d’entraide ou d’intérêt général avec des conditions tarifaires hors CGV. Ceci toujours dans l’objectif d’apporter le maximum d’informations utiles à nos auditeurs. Nous nous sommes aussi associés avec FranceTV Publicité pour l’opération #Comsolidaire avec la mise à disposition pour des campagnes solidaires de notre inventaire pré-roll vidéo.

Concernant l'impact financier de cette crise inédite, en mesurez-vous les conséquences ?

L’impact financier est important sur le mois de mars et avril mais nous avons un vrai risque qui va durer jusqu’à la fin de deuxième trimestre. Nous devons nous préparer à la relance après cette crise, tout va se jouer sur le dernier quadrimestre.

Comment pouvez-vous être "utile" à la société en ce moment ?

Nous travaillons avec nos clients à la mise en place de campagnes « utiles » mais ce n’est pas ce qui prime aujourd’hui. Ce sont nos antennes qui chaque jour font un travail formidable qu’il faut encourager. Toutes les antennes de Radio France ont bouleversé leurs grilles de programme avec de grandes sessions d’informations, de l’interactivité avec nos auditeurs, du divertissement et des conseils utiles et culturels dans cette période de confinement. Nous proposons également une aide à l’éducation et aux révisions avec France Culture et France Musique qui participent à l’opération « Nation apprenante » du ministère de l’Education nationale, ou des podcasts pour toute la famille de toutes nos chaînes, par exemple les formidables « Oli » et « les Odyssées » de France Inter.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par