Coronavirus : le SRI estime entre « 20 et 30% » la baisse du marché display en 2020

internet

Avec la crise liée au coronavirus, le Syndicat des régies internet (SRI) a indiqué mardi que ses adhérents avaient enregistré une baisse « drastique » de leurs revenues publicitaires de l’ordre de -40% pour le seul mois de mars, tablant sur des prévisions allant « jusqu’à -80% » pour le mois d’avril. A l’horizon de l’année 2020, le SRI estime l’impact de cette crise sanitaire sans précédent sur le marché du display, à un recul oscillant entre « -20 et -30% ». Plus que jamais conscient des enjeux, le syndicat se dit mobilisé pour « imaginer et construire un plan de relance durable pour le secteur de la communication, des médias et des services digitaux », via des groupes de travail d’ores et déjà constitués, selon un communiqué. Et de mettre en avant la piste de « l’instauration d’un dispositif transitoire de crédit d’investissements en communication des marques », initiée par le Gouvernement italien et soutenue en France par les professionnels, notamment par le syndicat des éditeurs de la presse magazine (SEPM) ou encore la Fédération nationale de la presse d’information spécialisée (FNPS). « Nous saluons et soutenons cette proposition », indique Sylvia Tassan Toffola, présidente du SRI. En 2019, le marché de la publicité numérique a affiché +12% vs 2018, à 5,862 milliards €, selon la 23ème édition de l’Observatoire de l’e-pub du SRI et l’UDECAM, réalisée par le cabinet Oliver Wyman et présentée en janvier dernier.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par