Covid : YouGov analyse les réactions dans le monde

Alors que l'épidémie de Covid-19 continue de toucher de nombreux pays dans le monde et que les marques se mobilisent pour aider la population et les hôpitaux, YouGov publie « Tracker Covid-19 », une étude dans 25 pays et régions afin de suivre en continu l'impact sur l’économie, la politique et le comportement des populations. Focus sur le 1er volet de l'étude qui récapitule les enseignements recueillis de fin février à aujourd’hui. 

De quelle façon réagit la population du monde et d'Europe aux mesures du confinement ? Sont-elles confiantes envers les organismes gouvernementaux et de médecine, ou sont-elles au contraire méfiantes, sinon apeurées à l'idée de contracter ce virus ? C'est ce qu'à tenté de savoir YouGov au travers d'une étude Omnibus réalisée dans 25 pays du monde, à commencer par la Chine, la Thaïlande, l'Inde et l'Indonésie, sans oublier les pays d'Europe (et en ligne).

Prise de pouls en EUROPE

En France, l'angoisse est présente à propos de l'épidémie. 61% de la population a en effet déclaré avoir peur de contracter le virus (entre la semaine du 12 mars et la semaine du 20 mars). Une hausse peu étonnante au vu des dernières mesures de confinement et autres alertes d’urgence mises en place dans le pays, sans compter le nombre croissant de personnes atteintes et de décès. Plus généralement dans d'autres pays d'Europe (où deux vagues ou plus ont été menées) le sentiment de peur a augmenté au Royaume-Uni (de 24% à 48% entre le 1er et le 20 mars) et en Allemagne ( 21% à 37% entre le 4 et le 16 mars). L'Italie, pays le plus touché par cette épidémie après la Chine, la ressent également avec près de trois quarts de la population (74%) qui a fait part de cette impression dans le dernier tracker de YouGov (19 mars). En Asie, ils sont entre 54 et 83% à avoir déclaré craindre de contracter le Covid-19. Les résultats du document montrent également que ce virus a eu, jusqu'à présent, un impact plus important sur les comportements des citoyens en Asie et au Moyen-Orient qu'en Europe et en Amérique, à commencer par le port du masque de protection.

unsplash

PAS TOUS MASQUÉS

Alors que dans de nombreux pays européens ainsi qu'aux États-Unis et au Canada, l'utilisation de masques est inférieure à 10 %, la plupart des pays asiatiques (Chine, Hong Kong, Taïwan…), ont adopté cette pratique (80 à 86 %). Le taux d'utilisation au Moyen-Orient en revanche, est légèrement inférieur à celui de l'Asie (de 35% à 39 %). Enfin, en Europe les Italiens sont beaucoup plus nombreux que leurs voisins; ils sont 59% à porter un masque contre 12% en France. 

Eviter la foule et améliorer son hygiène

Interrogés quant au fait d’éviter tous contacts physiques avec les touristes, là encore YouGov observe une nette augmentation de la pratique au fur et à mesure des semaines. Après la Chine, qui obtient sans surprise, 90%, c'est en France, pour la partie Europe, que les habitants sont les plus nombreux à déclarer éviter les touristes : 53% (vs 43% en Espagne et 40% en Italie). Autre mesure, améliorer son hygiène. Si la grande majorité des pays asiatiques déclare être désormais plus attentifs à leur hygiène, avec des taux compris entre 77% et 88 % (l'Inde et le Japon sont légèrement en-dessous avec respectivement 69% et 66%), en Italie et en Espagne, ces pourcentages grimpent respectivement 82% et 86% (utilisation de gel hydroalcoolique, lavage fréquent des mains, etc). Quant aux autres pays du tracker, La France (70%) et le Royaume-Uni (73%) sont derrière leurs voisins. Néanmoins, les chiffres augmentent fortement d’une semaine à l’autre. (+9 pts). C’est en Allemagne que ce chiffre stagne le plus : il est seulement passé de 60% à 63% au cours des deux dernières semaines.

hygiene
(© Piron Guillaume, Unsplash)

arrêt des vols

Toujours selon YouGov, les mesures les plus populaires pour endiguer cette épidémie, sont la mise en quarantaine de toutes les personnes ayant été en contact avec un patient contaminé, ainsi que l'interdiction et la mise en quarantaine des vols en provenance de Chine et d'autres pays où des cas de Covid-19 ont été enregistrés. En Europe, c’est la France qui est considérée comme l’un des pays les plus « catégoriques » sur cette mesure avec 75% de la population, suivie par l’Espagne avec 74%. Le Japon, lui, pays où la population ne semble pas être d’accord avec une telle mesure, n'enregistre que 31% de consentement sur la question.

Méthodologie :  Vague 1 : étude Omnibus réalisée du 12 au 13 mars auprès de 1 004 personnes représentatives de la population française. Vague 2 : étude Omnibus réalisée du 19 au 20 mars auprès de 1 001 personnes représentatives de la population française.

flight
(©  Suhyeon Choi, Unsplash)

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par