Pas d'âge limite :Tena au delà des préjugés

Tena - AMV BBDO

Le sujet n'est pas facile. Le traité n'en est que plus subtil. Tena parle de fuites urinaires des femmes de plus de 50 ans. Avec sa campagne #pasdagelimite, imaginée par l'agence londonienne AMV BBDO, la marque ose parler d'intimité avec des femmes qu'on ne voit généralement pas dans la publicité. Sans retouches et sans complaisance. "Nous avons toujours été une marque pour toutes les femmes, quel que soit leur âge. Avec notre campagne #pasdagelimite, nous voulons remettre en question les idées reçues sur la vie des femmes ayant des fuites urinaires. Notre approche a pour but de permettre aux femmes d’être elles-mêmes, tout simplement" explique Laetitia Rohleder, responsable marketing Tena France. Les deux films ont été orchestrés par le réalisateur grec Yórgos Lánthimos (plusieurs fois primé notamment pour son film "The Favourite"). Les spots TV seront accompagnés d’une campagne digitale et presse. La société "commence à faire tomber les barrières et les clichés relatifs au vieillissement, l’incontinence reste un sujet alimenté par de nombreux préjugés". Selon une étude menée par la marque, 42% des jeunes femmes de 18 à 34 ans, pensent que les fuites urinaires auront un impact négatif sur leur vie sexuelle. Pourtant seulement 11% des femmes de plus de 50 ans concernées par le sujet disent que c’est réellement le cas. 51% d'entre elles disent avoir plus confiance en elles que jamais.  La campagne, visible jusqu'en mai, permettra de toucher 70% des femmes de plus de 50 ans, soit 80 millions de contacts attendus au total.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par