Olivier Bouas-Laurent (Isoskèle) "avec notre positionnement sur l’équilibre nous sommes déjà dans l’après"

bouas

C'est la cinquième semaine de confinement. CB News, au delà de l'endurance, continue d'informer. Nous poursuivons notre série d'interviews, débutée le 17 mars, avec aujourd'hui le témoignage de Olivier Bouas-Laurent, directeur général adjoint en charge des activités stratégies et création de Isoskèle.

1) Comment vivez-vous cette crise chez Isoskele, filiale du groupe La Poste ?

Olivier Bouas-Laurent : comme beaucoup d’agences nous l’avons plutôt subie qu’anticipée ! Tout s’est accéléré et nos 240 collaborateurs se sont mobilisés et organisés assez rapidement pour répondre notamment à des problématiques d’urgence. Nous n’avons eu aucun impact sur notre continuité de service grâce à nos process éprouvés de travail à distance. Finalement,  c’est une occasion idéale d’accélérer notre digitalisation, de resserrer les liens avec nos clients et de proposer des innovations adaptées au contexte. Par ailleurs près de 40% de notre activité conseil repose sur des comptes « non profit » dont une une quinzaine d’ONG (Fondation des Hôpitaux de Paris, Le Secours Populaire, Handicap International, CCFD…). Ces associations sont particulièrement sollicitées depuis le début de la crise. Pour encore mieux les conseiller nous avons lancé « Le baromètre de la générosité des français spécial covid19 » : quatre vagues d’enquête réalisées à la maison grâce à notre centre de recherche sur la connaissance des publics (20 personnes dont des chargés d’étude, des statisticiens, des planneurs, des datascientists…). Notre orientation data driven nous permet de mieux traverser la crise. J’en profite pour saluer le dynamisme de nos confrères comme par exemple l’initiative de l’agence Braaxe qui a proposé à son client, spécialisé dans la nourriture asiatique, l’offre « le deuxième sac » un repas offert à votre voisin pour chaque commande au-dessus de 30 euros.

2) Déboussolées, les marques recommencent à prendre la parole; vous venez de signer une campagne, avec notre filiale Vertical, pour la Fondation des hôpitaux de Paris. Pouvez-vous raconter la genèse de cette prise de parole ?

 Olivier Bouas-Laurent : le premier réflexe de nos équipes a été de se rendre utiles. Soutenir les soignants à travers notre client Fondation des Hôpitaux de Paris s’est imposé comme une priorité. A l’aide de nos filiales Vertical Mail et nos partenaires SLS Data, Adverline, nous avons mis en place une plateforme de collecte sécurisée et des campagnes digitales (email, sms, displays) de plus de 10 millions d’impressions. Cette opération commando montée en une demi-journée était opérationnelle dès le lendemain.

3) Vous avez, avant cette crise, écrit un ouvrage directement inspiré des penseurs de la Grèce Antique. Vous y parlez de héros, mais aussi d’équilibre. Quels enseignements pour aujourd'hui ?

 Olivier Bouas-Laurent : pour mieux comprendre notre démarche, le parallèle avec la mythologie grecque, vient des origines grecques d’Isoskèle : Iso pour égal et Skèle pour jambes, soit « l’équilibre parfait ». Selon nous cette notion d’équilibre va être la philosophie majeure des années à venir et ce, à tous les niveaux. Équilibre entre consommation et solidarité, vie privée et vie professionnelle, émotion et technologie, data et créativité … Nous savions qu’avec ce positionnement sur l’équilibre nous étions déjà dans l’après ! Nous faisons dans ce livre des parallèles amusants entre les héros grecs et les directeurs marketing et communication qui eux aussi traversent des situations périlleuses. Depuis le confinement, les héros d’aujourd’hui sont clairement identifiés : ce sont les blouses blanches, les personnels soignants, les bénévoles, les postiers, la police, bref tous ceux qui assurent notre vie au quotidien …. C’est leur courage, leur abnégation, cette capacité à affronter un risque majeur pour le bien de tous qui doivent nous inspirer. Héros souvent anonymes mais si indispensables, ils nous montrent la voie que l’on doit suivre : celle de la responsabilité, de la solidarité. Il y a toujours chez les héros, une notion d’exemplarité qui s’applique à toutes les situations !

4) Si vous deviez expliquer en une phrase/un dessin cette situation à un martien, ce serait ....

Olivier Bouas-Laurent : surtout, restez chez vous !

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par