Natacha Favry (l’AgenceRP) : "L’humilité et la bienveillance sont de rigueur"

Natacha Favry

Cinquième semaine de confinement et CB News poursuit ses rencontres avec les responsables du monde de la communication. Le temps passe mais l’énergie est toujours là. Rendez-vous ce matin avec Natacha Favry, fondatrice et patronne de l’AgenceRP

1) Comment – vous et votre agence — allez-vous ?

Il serait indécent de se plaindre et de dire que nous allons mal. L’équipe est très positive, occupée, nous avons pu préserver la totalité des postes chez nous, même si certains sont en activité réduite. Nous sommes habitués à travailler à distance donc notre prise de repères a été très rapide et la continuité de service est assurée depuis le jour 1 pour nos clients. Bien sûr notre business est impacté, comme tout le monde, néanmoins la situation nous rend plus créatifs, encore plus bienveillants et proches les uns des autres. Nous créons aussi une nouvelle relation avec nos clients et avons la possibilité d’être plus dans le conseil et de démontrer notre expertise. La période nous apporte son lot de mauvaises nouvelles et d’informations anxiogènes, néanmoins elle permet aussi de changer les perspectives, les façons de faire et de renouer avec l’essentiel.

2) Comment les demandes de vos clients et partenaires ont-elles évolué ?

La différence notable est le vrai besoin de conseil. Pas que nous ne l’ayons pas habituellement mais avec la situation exceptionnelle actuelle, la première question a été : « que devons-nous faire ? ». Communiquer, arrêter de communiquer ? Le vrai enjeu est de continuer à être présent sans être opportuniste et ça demande donc de la prise de conseil auprès de nos équipes et la mise en place de nouvelles stratégies. (Travail sur les messages, les cibles, les enjeux en communication interne aussi.)

Également, nous en profitons pour travailler sur les projets plus long terme que nous repoussons toujours. Nous nous détachons donc un peu du quotidien et prenons de la hauteur afin de préparer l’après. Je dois dire que c’est agréable d’avoir le temps de réfléchir et d’accompagner nos clients au-delà des urgences quotidiennes que nous devons habituellement gérer.

3) Avez-vous — au moins — une bonne nouvelle à nous transmettre ?

Je ne vais pas être objective ici, je suis de nature très optimiste et j’ai tendance à voir le bon dans la majorité des situations. Des bonnes nouvelles nous en avons tous les jours. De belles opportunités de médiatisation pour nos clients, d’autres qui développent des technologies qui viennent soutenir les soignants ou les malades. Ou encore la fierté de voir l’équipe se démener malgré la situation et garder sa bonne humeur et son plaisir à travailler ensemble.

4) Comment pouvez-vous être utile, votre entreprise et votre activité en particulier, à la société ?

Nous sommes là pour donner de la voix à nos clients, révéler des entreprises qui changent le monde via les technologies, et c’est d’autant plus vrai durant cette période de crise. Beaucoup d’entre-deux (nos clients) sont à l’origine de mise à disposition de plateformes d’Open Data ou encore de solution d’intelligence artificielle au service des hôpitaux ou encore de plateforme de suivi des patients à domicile. Rendre visible ces projets aux yeux de tous c’est notre façon de contribuer et d’être utile à la société.

Plus concrètement nous nous sommes également mis à disposition de l’APHP pour mener des projets de communication pour eux si cela devait être nécessaire et pour soutenir les soignants. Pour l’entreprise, en tant que dirigeante, je me suis assurée que toute l’équipe soit à l’abri, en famille et surtout pas seul, de leur donner les meilleures conditions de travail possibles pour assurer une sérénité d’esprit à tous. L’humilité et la bienveillance sont de rigueur. J’essaie de garder une proximité avec l’équipe, nos clients, pour m’assurer que tout le monde va bien mais aussi passer du temps en famille pour tirer de cette parenthèse un maximum de positif.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par