Jan Belletti (Sixtine) : « nous pressentons un certain retour au bon sens »

belletti

Avec cette 5ème semaine de confinement, CB news poursuit ses entretiens avec les professionnels de la publicité, de la création, du marketing, des médias, de la high-tech… Aujourd’hui, l’éclairage de Jan Belletti, directeur associé de Sixtine, studio indépendant de création et production audiovisuelles.

Comment va Sixtine dans cette période exceptionnelle de confinement ?

Nous sommes secoués comme beaucoup en tant qu'entreprise mais la bonne nouvelle est qu’aucun collaborateur de Sixtine n’a été malade pour le moment. Nous sommes majoritairement en activité partielle et nous essayons au maximum de favoriser le télétravail. L’activité est réduite donc nous avançons sur les projets de développement sur lesquels nous voulions réfléchir depuis longtemps mais pour lesquels nous n’avions jamais vraiment le temps…

Vos process, vos créations, vos dispositifs. Tout a été bousculé, remis en cause ? Qu’attendent vos clients de vous aujourd’hui ?

Les tournages sont à l’arrêt, il faut donc trouver des solutions pour continuer à produire du contenu malgré les contraintes. Nous pouvons toujours réaliser des films de motion design, d’animation, de stockshots et, de nombreuses marques ont souhaité adapter leur communication aux circonstances. Il y aussi la postproduction de vidéos filmées par les clients eux-mêmes que nous conseillons à distance. Et puis, il y a les réflexions sur la typologie des contenus à produire pour l’après-confinement.

Mesurez-vous d’ores et déjà l’impact financier d’une telle crise ?

Oui bien sûr, il y a des événements annulés, des projets décalés… Nous avons la chance d’avoir une clientèle très diversifiée qui continue à avoir des besoins mais forcément avec un rythme bien moins soutenu qu’avant crise. C’est un enjeu sur le long terme qui se prépare, une course de fond qu’il faudra tenir avec pugnacité.

Des raisons d’être raisonnablement optimiste ? C’est quoi le monde d’après ?

Nous pressentons un certain retour du rationnel et du bon sens. Il va y avoir un focus important sur l’efficacité, et cela nous plaît bien. De nouveaux besoins vont émerger auxquels il faudra répondre avec des nouveaux types de contenus. Et de notre côté le confinement creuse l’appétit et favorise la créativité pour de nouveaux projets !

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par