Sébastien Zanini (Gyro : Paris) "la planète est aujourd’hui en pleine ébullition créative"

Sébastien Zanini - Executive creative director - Agence Gyro : Paris

C'est la cinquième semaine de confinement. CB News, au delà de l'endurance, continue d'informer. Nous poursuivons notre série d'interviews, débutée le 17 mars, avec aujourd'hui le témoignage de Sébastien Zanini, executive creative director, de l'agence Gyro : Paris.

1) Comment y arrivez-vous ? Ou pas ? A travailler, à inspirer, à créer ?.

Sébastien Zanini : dès le début nous avons tenu à rester très en contact. A travers toutes les plateformes de partage que vous connaissez bien. Nous avons démultiplié les points de rendez-vous, collectifs comme individuels. Un petit déjeuner hebdomadaire à 45 sur Zoom, une sorte de thérapie de groupe…Des rendez-vous d’équipe 2 à 3 fois par semaine. Des challenges entre collègues, des cours d’anglais pour les petits enfants de l’agence tous les matins, grâce à notre responsable Event qui s’improvise « teacher ». Et un fil de conversation pour partager tout ce qui pourrait nous faire marrer dans cette période difficile. Nous communiquons beaucoup, peut-être trop, mais nous avons la sensation que même si nous n’avons jamais été aussi loin les uns des autres, nous nous sentons plus proches. Le télétravail a permis de rentrer chez l’autre, de rencontrer sa famille. Nous sommes devenus plus intimes.

2) Avez-vous trouvé de nouvelles sources d’inspirations ?

Sébastien Zanini : les comportements humains, la vie des gens, leurs angoisses, leurs espoirs, leurs travers, leur mode de vie, tout ceci est tellement précieux quand nous devons communiquer. C’est la base de toutes nos réflexions, nos idées de services, nos idées créatives…Et en cette période si particulière, nous plongeons plus que jamais dans la vie de chacun à travers tous les contenus qui circulent. Comme souvent, la contrainte stimule l’imaginaire. Pour moi, à chaque fin de 20 heures ou d’une info matinale, j’ai envie d’appeler nos clients et leurs proposer de nouvelles initiatives. On a tellement envie d’être utiles et généreux. Et de le rester.

3) Qu’est-ce qui vous manque le plus dans la pratique de votre métier ?

Sébastien Zanini : finalement, on se rend compte que peu de choses nous manque. Que nous pouvons « rencontrer » les clients, travailler en groupe, produire, chacun derrière son ordinateur. Et pourtant, je crois à la nécessité d’être « ensemble vraiment », de partager les mêmes émotions en groupe en se regardant dans les yeux. Je crois à la nécessité de l’imprévu, de l’expérience collective. D’ailleurs un grand défi nous attend. La vie au bureau devra être une expérience si unique et si exceptionnelle pour accepter les plus d’une heure de transport chaque jour…

4) L’imaginaire est libre lui : où va le vôtre si vous deviez créer une campagne sur une marque imaginaire ?

Sébastien Zanini : il y a un phénomène incroyable qui se joue sous nos yeux. La planète aujourd’hui est en pleine ébullition créative. Chaque jour des dizaines d’initiatives émergent de partout. Utiles, émouvantes, drôles, artistiques, généreuses, innovantes. L’humanité est forte, courageuse et à la fois fragile. Notre métier doit la soutenir, la protéger et la servir. Nous avons une grande responsabilité, d’éthique et de sens notamment. C’est ce qui rend notre métier si passionnant.

 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par