Super Bowl : politique, cinéma et Bill M.

Jeep - Super Bowl

Les Kansas City Chiefs se sont démarqués dimanche soir au dernier quart temps contre l’équipe de San Francisco, pour s'imposer 31 à 20 au Hard Rock Stadium de Miami. Le Super Bowl 2020, 54ème édition du genre, graal publicitaire mondial, a constitué, cette année, un temps fort de la politique américaine. Avec l'élection présidentielle de novembre prochain en ligne de mire. L'actuel président a eu droit à son show avec deux spots de 30 secondes vantant ses résultats économiques, notamment sur la baisse du chômage. Chez les démocrates, c’est Michael Bloomberg qui, s'est positionné, dans le spot "George", en faveur d' un contrôle plus strict des armes à feu. Les trente secondes d'exposition, devant 110 millions d'américains (et 160 millions dans le monde) leur ont coûté 10 millions de dollars (903,8 millions d'euros) chacun. Selon les premières estimations fournies par Kantar dès lundi, le match aurait ainsi généré 435 millions $ de revenus publicitaires TV.


MarQUES EVER

Du côté des marques, qui ont, elles, déboursé, 5,2 millions de dollars pour trente secondes (4,68 millions d'euros en hausse de 5% en un an), c’est Jeep qui a frappé les esprits en offrant à Bill Murray, une nouvelle version réjouissante du classique cinématographique "Un Jour sans fin".

Autre référence cinématographique avec le spot de  MTN Dew Zero Sugar dans une nouvelle version très réussie de Shinning avec l'acteur Bryan Cranston.

En mode écolo, Sodastream a proposé une publicité co(s)mique qui emmène les spectateurs à la recherche d'eau sur Mars. Goodby Silverstein & Partners, signe ce spot de 30 secondes qui a été diffusé après la mi-temps. Il a été réalisé par le réalisateur Bryan Buckley, nominé aux Oscars et "vétéran" du Super Bowl.

Autre spot perché dans l'espace, celui de la marque de soin Olay avec la véritable cosmonaute Nicole Stott.

Parmi les films qui ont marqué les esprits (notamment en termes de réactions sur les réseaux sociaux), celui de Rocket Mortgage avec Jason Momoa (Aquaman notamment) qui apparaît chauve et fluet.

Comment faisait-on avant Alexa se demande Amazon dans un spot mettant en scène l'animatrice Ellen De Generes et sa femme. La réponse n'est pas forcément en faveur de la plateforme.

Enfin, Microsoft, partenaire de longue date du super Bowl, a rendu hommage au travail de Katie Sowers, la femme qui entraîne l'équipe de San Francisco,  les 49ers. Une première dans l'histoire de la compétition.


Twitter

Toute la nuit, la conversation autour de #SuperBowlLIV a tenu en haleine les twittos. Le #BrandBowl de Twitter couronne les marques qui ont particulièrement brillé sur Twitter . A la première place, on retrouve Pepsi, suivi de Doritos, Google et Tums (le rapport complet de Sprinklr se lit ici)

Super Bowl 2020

Le spot Doritos a provoqué plus d'un million de retweets

Twitter a aussi célébré ses utilisateurs ayant Tweeté durant la rencontre grâce à une opération spéciale "Confettis" :

    

Pour les mordus de chiffres, Kantar a dévoilé, le 31 janvier, 10 ans de relations entre le Super Bowl et la publicité et c'est à découvrir ici.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par